Comment poser un carrelage au mur ?

poser-carrelage-mur


La pose d’un carrelage mural protège les murs d’une pièce humide contre les projections d’eau. Que ce soit dans la salle de bain, la cuisine ou toute autre pièce, le carrelage permet d’étanchéifier les murs. Il est tout à fait possible de réaliser soi-même la pose de votre carrelage mural. Voici les étapes à suivre.

Préparation du mur

Le carrelage mural est la meilleure solution pour assurer l’étanchéité d’une pièce. Pour ce faire, videz au préalable la pièce ou protégez vos meubles avec des bâches en plastique. La technique utilisée est similaire à celle de la pose d’un carrelage pour le sol. Si vous êtes un bon bricoleur amateur, vous réussirez facilement l’opération. Nettoyez votre mur pour qu’il soit propre et lisse. N’hésitez pas à dépoussiérer soigneusement au moyen d’une balayette le mur à couvrir. 

Dégagez votre espace de travail afin de vous déplacer aisément et protégez le sol. Un spécialiste de depan express habitat peut vous aider à sécuriser votre maison. En cas d’humidité, faites intervenir un professionnel. En effet, la présence de champignons, de moisissures ou de taches noires sur le mur est la conséquence d’un problème d’humidité. Comblez les fissures en utilisant de l’enduit de rebouchage, car le mur doit être régulier. Utilisez une truelle pour disposer une couche d’enduit de rebouchage. Boucher correctement les fissures et les trous en enfonçant l’enduit avec le bout de la truelle. Lissez sommairement pour terminer l’opération. Voici quelques outils et matériaux indispensables : 

  • Carrelage mural
  • Colle à carrelage
  • Seau
  • Coupe-carreaux
  • Tasseau
  • Peigne à colle
  • Truelle
  • Croisillons
  • Maillet en caoutchouc
  • Équerre de maçon
  • Crayon gras
  • Niveau à bulle
  • Meuleuse d’angle
  • Disque diamant spécial carrelage
  • Auge
  • Baguettes de finition
  • Raclette caoutchouc
  • Pince perroquet
  • Mortier de jointoiement
  • Batte de carreleur

Préparation du mortier-colle

La pose d’un carrelage mural nécessite l’utilisation d’un mortier-colle. Ce matériau est disponible sous forme de poudre en sachet. Il existe plusieurs choix de colle carrelage. Le niveau d’adhérence, le temps ouvert prolongé, la résistance au glissement, la compatibilité à plusieurs supports ou encore la durabilité du mélange permettent de bien choisir son mortier-colle.

poser-carrelage-mur-mortier

Une fois que vous aurez choisi le modèle qui correspond à vos attentes, il suffit de le verser dans un récipient et d’ajouter de l’eau. Le mélange obtenu doit avoir une texture pâteuse épaisse. Vous n’avez pas besoin d’utiliser une mélangeuse mécanique pour obtenir un mélange homogène. Vos bras suffisent. Respectez les indications du fabricant. 

L’encollage du mur avec le mortier-colle

Lors de cette étape, utilisez une spatule crantée de préférence pour encoller le mur. À l’aide de cet outil, enduisez de mortier-colle la surface à couvrir de carrelage. L’épaisseur de la colle doit être de 5 mm environ. Couvrez une surface pour 5 carreaux. L’encollage du mur est une étape essentielle garantissant une bonne accroche de votre carrelage. Vous pouvez également utiliser une truelle pour cette opération. Disposez la colle en formant des cercles. Pour une bonne tenue de votre futur carrelage, dessinez des sillons à l’horizontale et à la verticale avec la truelle.

poser-carrelage-mur

La pose des carreaux

Commencez par tracer un guide de pose pour que la pose soit bien droite. La réalisation d’un plan de pose est nécessaire pour visualiser l’apparence de votre carrelage. Celui-ci permet de connaître la composition de votre carrelage, notamment si vous devez assembler une mosaïque, des formes ou des couleurs. Faites attention de placer au bon endroit le premier carreau. Ainsi, vous ne serez pas obligé de recommencer si la pose est effectuée correctement en suivant le plan.

La pose du carrelage mural commence par la pose des carreaux du bas. Vous remontez ensuite progressivement. Vous devez vous munir d’un maillet en caoutchouc pour fixer et positionner les carreaux. Placez un croisillon après avoir posé un carreau avant d’en poser un autre. Les lignes créées avec les croisillons serviront à glisser le joint. Retirez-les avant que le mortier-colle sèche. Utilisez un niveau à bulle pour contrôler la régularité de la pose. La bulle doit se trouver au centre démontrant que les carreaux sont bien droits. 

Placez vos cartons de carreaux à portée de main à proximité de votre espace de travail. Cela vous évite des allers-retours fatigants. Poser la totalité du carrelage en une fois de préférence afin que tout sèche au même moment.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.