Visiter Erevan (Yerevan) en Arménie

Erevan Arménie

Capitale de la République d’Arménie, Erevan est l’une des plus anciennes villes habitées en permanence dans le monde. Elle remonte au VIIIe siècle, lorsque la forteresse d’Erebuni fut construite par le roi Argishti Ier. Erevan est souvent surnommée la  » ville rose  » en raison de la couleur des pierres utilisées pour construire une grande partie du centre-ville, un quartier compact appelé Kentron. Cette zone, entre autres, s’est considérablement développée au cours de la dernière décennie, ce qui s’est traduit par un plus grand nombre de restaurants, cafés, magasins et hôtels.

Table des matières

Top activités à voir et à faire à Erevan en Arménie

Avant de commencer, je vous invite à regarder les offres promotionnelles de mon partenaires Get Your Guide, qui vous permet de réserver à l’avance et avec annulation gratuite, des activités incontournables et à ne pas manquer. Vous pouvez réservez et payer directement depuis votre ordianteur, tablette ou smartphone. L’autre avantage, pas besoin d’imprimer de billet (vous recevez votre e-billet par email) et pas besoin de faire de longue queue d’attente grâce à ce billet coupe file.

Où dormir à Erevan ?

Voici quelques une des offres d’hébergements à l’hôtel dans les meilleurs quartiers de la ville. L’annulation est gratuite avec mon partenaire Booking.

Booking.com

Quel est le meilleur moment de l’année pour visiter Ereven et l’Arménie ?

Le climat arménien se caractérise par des hivers froids et des étés chauds et secs. Les mois d’hiver sont les plus froids, avec des chutes de neige assez fréquentes dans la région du nord. Les mois de juin à septembre sont les plus chauds, avec des températures atteignant 40 degrés Celsius (104 F). La température moyenne varie de 22 C (77,6 F) à 36 C (96,8 F). Les soirées sont fraîches et rafraîchissantes. Voici un guide détaillé des meilleurs moments pour visiter l’Arménie, et quelques choses que vous pouvez faire ici chaque mois.

Janvier

Habituellement, les visiteurs évitent de se rendre en Arménie pendant les mois d’hiver, car les températures sont assez basses. Cependant, si le froid et la neige ne vous dérangent pas, il y a du potentiel pour de bonnes vacances. Les villes principales sont libres de touristes, et vous aurez les curiosités pour vous seul. L’hébergement est également beaucoup moins cher. Pour les amateurs de sports d’hiver, le mois de janvier est peut-être le bon moment pour visiter l’Arménie ; la station de ski Tsaghkadzor, située à 1 841 mètres d’altitude, est à fleur de prairies alpines.

Température : 2,7 °C

Février

Comme en janvier, février est assez calme dans les villes. Cependant, pour ceux qui aiment voyager dans un autre pays en hiver, février est un bon mois pour voir les villes et les monastères enneigés. L’un des plus beaux endroits en hiver est Khor Virap, qui a une vue magnifique sur la montagne enneigée d’Ararat.

Température : 5,3 °C

Mars

Le mois de mars amène lentement la saison du printemps à la campagne. C’est le moment où la nature se réveille et où les villes commencent à avoir leur premier tapis vert hésitant. La température est encore basse, les principales attractions de l’Arménie ne sont donc pas pleines de touristes.

Température : 8,9 °C

Avril

Le mois d’avril est considéré comme le mois le plus pluvieux avec de fortes averses qui durent quelques jours à la fois. Par conséquent, vous voudrez peut-être éviter de voyager pendant cette période. Si vous êtes déterminé, n’oubliez pas d’apporter un parapluie ou un imperméable. Il est à noter que les conditions météorologiques du mois d’avril diffèrent souvent sur de courtes distances, en raison des fluctuations d’altitude et d’autres facteurs.

Température : 14,6 °C

Mai

Le début du mois de mai est caractérisé par de fortes averses, comme en avril. Ainsi, le meilleur moment pour visiter l’Arménie est de fin mai à début juin. À cette période de l’année, le temps est confortable avant que la chaleur ne s’installe, ce qui en fait un moment idéal pour explorer le pays. De plus, Erevan accueille les journées du vin du 11 au 15 mai, si vous souhaitez goûter aux produits du terroir. Les gourmands apprécieront le festival Dolma dans la province d’Aragatsotn le 20 mai.

Température : 20,1 °C

Juin

Comme mentionné ci-dessus, le mois de juin est le meilleur moment pour explorer le pays – les pluies sont peu probables et la nature est en pleine floraison. En plus de visiter les destinations incontournables de l’Arménie, les visiteurs peuvent profiter de divers événements culturels et traditionnels, tels que le Festival de la tonte des moutons du 09 juin ou le Festival du pain dans les montagnes du 10 juin.

Température : 26,6 °C

Juillet

En juillet, le temps devient plus chaud avec une faible humidité. C’est aussi le mois le plus chargé pour l’Arménie. Ainsi, si la chaleur ne vous dérange pas, vous pouvez venir profiter des belles villes d’Arménie et assister à certaines de ses festivités. Bien que le mois de juillet soit considéré comme le mois le plus chaud de l’année, la majorité des festivals ont lieu à cette période de l’année, notamment le Syunik Mulberry Festival, le Vardavar Water Festival, le Golden Abricot Yerevan International Film Festival, le Yerevan Color Run ou le Watermelon Festival.

Température : 29,3 °C

Août

Tout comme juillet, le mois d’août est considéré comme l’un des mois les plus chauds de l’année. Cependant, le pays organise encore divers événements pour divertir les habitants et les visiteurs. Les amateurs de culture et de tradition pourront profiter du Festival Taraz, une journée nationale de la tenue vestimentaire, tandis que les amateurs de bière pourront participer aux diverses activités organisées dans le cadre de la Fête de la bière d’Erevan au lac Sevan. De plus, les amateurs de viande et de barbecue apprécieront le temps passé au Festival du Barbecue à Akhtala.

Température : 29 °C

Septembre

La fin septembre est une autre période idéale pour visiter l’Arménie, car la température se rafraîchit et le temps est assez agréable pour faire un tour du pays. Comme en juillet, septembre est un mois plein d’événements intéressants auxquels vous pouvez assister, comme le Festival du tapis à Dilijan le 8 septembre, le Festival Harissa le 15 septembre à Musaler, le Festival international des ballons à Erevan du 15 au 18 septembre, une célébration du dessert traditionnel arménien Gata le 22 septembre à Khachik et le Festival Erebuni-Yerevan (le  » anniversaire  » de la ville) les 29-30 septembre.

Température : 25,9 °C

Octobre

Octobre est l’un des meilleurs mois pour visiter l’Arménie. L’automne apporte de belles couleurs aux villes, faisant du pays le plus beau à cette époque de l’année. Contrairement à beaucoup d’autres mois, le mois d’octobre n’apporte pas beaucoup de célébrations. Il n’y a que deux festivals à marquer dans votre calendrier : le Festival du vin d’Areni qui se tient le 6 octobre à Areni et le Festival international du film d’animation et de la bande dessinée ReAnimania Yerevan qui se déroule du 28 octobre au 3 novembre à Yerevan. Sinon, planifiez votre itinéraire en visitant les paysages et certains des meilleurs points de repère du pays. Apportez une veste légère ou un pull, car il fait un peu froid le soir.

Température : 16,1 °C

Novembre

En novembre, la température baisse et le pays commence à se préparer pour l’hiver. Il n’y a pas de festivals prévus ce mois-ci, mais si vous êtes prêt à visiter la ville quand elle a moins de touristes, novembre est le moment idéal pour le faire. Prévoyez des vêtements chauds et portez une veste confortable et des chaussures chaudes lorsque vous vous promenez dans la ville ou dans des régions éloignées.

Température : 9,6 °C

Décembre

Comme le reste de l’hiver, le mois de décembre est calme en Arménie, avec moins de touristes qui visitent le pays. La température descend en moyenne en dessous de 0 degrés Celsius (32 F) et marcher autour d’Erevan ou ailleurs peut ne pas être confortable. Cependant, la mi-décembre est un peu lente à la station de ski Tsaghkadzor, située à 60 km d’Erevan, donc vous trouverez peut-être quelques pistes de ski fraîches pour vous tout seul.

Température : 4 °C

Visites culinaires de Yerevan

Goûter à une bière artisanale

La brasserie Dargett est l’endroit idéal pour se procurer une bière artisanale rafraîchissante à Erevan. Avec un grand nombre de places assises, une bonne nourriture et un vaste choix de bières, la bière artisanale Dargett est un endroit accueillant pour les amateurs de cette boisson.

Avec son emplacement central et son personnel sympathique parlant anglais, la brasserie Dargett est rapidement devenue un lieu de rencontre populaire pour les locaux et les expatriés.

Le restaurant Charentsi 28

J’ai lu constamment que ce restaurant international situé à l’est de la ville d’Erevan était fortement recommandé par les amateurs de cuisine. J’y suis arrivé avec mon ami presque dès mon arrivée à Erevan et j’y suis allé plusieurs fois après notre premier dîner là-bas. Le restaurant est situé à l’intérieur d’un bâtiment et est aménagé comme un lieu d’habitation, mais sans l’intérieur. Ils ont aussi une belle terrasse à l’arrière. Vous pouvez y aller au 28 rue Charentsi à Erevan.

La cuisine n’utilise que des produits frais et des viandes, y compris de nombreuses épices et d’autres ingrédients provenant du monde entier. Ils servent une grande variété de salades, soupes, hors-d’œuvre et plats principaux populaires dans la cuisine méditerranéenne, en Thaïlande et en Inde, au Mexique et bien sûr les plats Arméniens préférés, tels que Manti, Eech et Yogurt Soup avec Kofta (Matzunov Kofta).

Goûter le vin Arménien

Le vin arménien est fantastique et unique. Un lieu à ne pas manquer pour une dégustation est In Vino, près de Saryan.

Pour y aller : 6 Martiros Saryan Street.

Le restaurant Dolmama

Dolmama est sans doute le restaurant le plus célèbre d’Arménie et il mérite certainement les éloges qu’il reçoit. Il est spécialisé dans la cuisine arménienne avec une touche moderne et actuelle. L’intérieur est accueillant et confortable. Le restaurant est si populaire qu’ils ont récemment ouvert à Moscou. Dolmama met en valeur le meilleur de la cuisine arménienne et nous espérons que de plus en plus de gens à travers le monde commenceront à reconnaître à quel point elle est délicieuse ! Vous pouvez trouver Dolmama au 10 rue Pouchkine.

Balade au Gum market

Un de mes endroits préférés que j’ai visité à Erevan était le GUM Market.  J’adore aller sur les marchés car je pense qu’ils ont généralement une personnalité vibrante qui peut être absente dans d’autres endroits d’une ville. J’ai tendance à chercher des marchés avant même d’arriver dans une ville et le GUM Market n’a pas fait exception. Aller au marché est un bon moyen d’en apprendre davantage sur la culture des produits et de la nourriture sous sa forme la plus brute dans une nouvelle ville et Erevan vous donne un avant-goût de ce dont il s’agit juste en faisant cela.

Selon la saison, vous trouverez des cerises, des fraises, des abricots, des grenades, du fromage et bien plus encore. Aussi, n’oubliez pas d’essayer le sujukh, un chapelet de noix trempées dans un sirop de raisin, que vous verrez accroché un peu partout ! Vous pouvez trouver le GUM Market au 35 Movses Khorenatsi Street.

Goûter l’eau-de-vie d’Ararat

Ararat est une eau-de-vie célèbre (commercialisée sous le nom de cognac) qui est produite par la Yerevan Brandy Company depuis 1887. Le brandy est souvent décrit comme l’un des meilleurs et on me l’a offert à de nombreuses reprises à Erevan (et en Arménie) et je l’aime vraiment… et je n’aime pas vraiment les spiritueux. On dit que Joseph Staline a offert cette boisson à Winston Churchill lors de la conférence de Yalta en 1945 et que Churchill l’a tellement aimée qu’il l’a commandée en messe chaque année pour lui-même.

Vous pouvez essayer la boisson presque n’importe où à Erevan, ou vous pouvez aller à l’usine de brandy d’Erevan elle-même et faire une visite guidée ou visiter le musée dédié à cette boisson.  Pour en savoir plus, consultez leur site Web.  Vous pouvez trouver l’usine d’eau-de-vie d’Erevan au 2, avenue Amiral Isakov sur les gorges de Hzardan.

Boire du vin d’abricot et de grenade

Le vin en Arménie est si différent des autres endroits non seulement pour ses raisins mais aussi pour les autres types de produits qu’ils y infusent. J’ai goûté pour la première fois ce type de vin lors d’une visite de la vinerie d’Areni.

Aller au restaurant Lavash

L’un des restaurants les plus célèbres d’Erevan est Lavash et ils se spécialisent dans… lavash.  Et c’est une bonne chose.  Vous pouvez en fait les regarder le faire pendant que vous mangez, ce qui est intéressant si vous n’avez jamais vu de lavash fait avant.  J’ai commandé le Ghapama, qui est un plat de Noël et était complètement hors saison quand je l’ai commandé, mais je m’en fichais.  J’avais toujours voulu l’essayer et j’avais envie de quelque chose de sucré.  C’était délicieux.  Lavash est un autre restaurant d’Erevan qui a un intérieur invitant et qui n’est pas collant.  Vous pouvez trouver Lavash au 21 rue Tumanyan.

De la nourriture thaïlandaise à Erevan

Je suis allé plusieurs fois en République du Vin à Erevan et je l’ai toujours recommandé à d’autres pour la bonne cuisine et le bon vin.  Cependant, mon amie Allison d’Eternal Arrival vient d’y aller et m’a dit que la nourriture thaïlandaise était phénoménale.  Bien que manger de la nourriture thaïe à Erevan ne soit pas sur la liste de tout le monde (je comprends), si vous cherchez à la changer pour un repas et que vous voulez essayer des ingrédients locaux aux saveurs thaïlandaises, ne cherchez pas plus loin que Wine Republic.

Elle recommande les rouleaux de printemps aux légumes, le gyoza, les nouilles sautées au poulet et le curry rouge.  Allison affirme qu’elle a mangé de la nourriture thaïe dans le monde entier et que c’est le meilleur qu’elle ait jamais eu en dehors de la Thaïlande, des États-Unis et du Royaume-Uni.  Mon prochain voyage à Wine Republic comprendra certainement un peu de sauce à la citronnelle et au poisson.  Vous pouvez trouver Wine Republic au 2, rue Tamanyan à Erevan.

Manger au Gouroo club et au Garden

Je suis allé à Gouroo pour un événement avec mon ami, Aram, et l’endroit a été une agréable surprise à Erevan et je regrette de ne pas y retourner avant de partir.  L’établissement fait la promotion de tout ce qui est local, biologique et naturel et est un véritable bijou dans la ville.  Ils ont des options végétaliennes et divers vins et boissons qui sont d’origine locale et éthique.

Gouroo accueille également des événements (d’où ma visite là-bas), apportant de la musique en direct, des cours de cuisine et des soirées cinéma aux résidents d’Erevan.  Faire un arrêt au stand pour profiter de Gouroo est certainement l’une des meilleures choses à faire à Erevan, à mon avis, et ce sera une de mes premières escales lorsque je serai de retour dans la capitale arménienne.  Vous pouvez trouver le Gouroo Club and Garden au 13 rue Saryan à Erevan. 

Visiter le marché alimentaire de Gastropolis

Gastropolis Food Market est un marché alimentaire local au centre d’Erevan qui offre 12 concepts culinaires différents sous un même toit.  Le marché est situé à l’intérieur du Kamar Business Center à proximité de la Place de la République et est un ajout récent à la gastro-scène d’Erevan.  On y trouve de tout, de la pizzeria à la cuisine asiatique en passant par le café.  Gastropolis vise à aider les agriculteurs, les producteurs et les distributeurs locaux à maintenir la qualité et la supériorité des produits et des ingrédients.  Vous pouvez trouver Gastropolis Food Market au 2 Vazgen Sargsyan Street à Erevan.

Offrez-vous des soins corporels avec les cosmétiques NAIRIAN

Nairian est une entreprise de cosmétiques qui est fière d’offrir à ses clients une expérience de haute qualité avec ses produits créés de manière éthique et durable à partir d’ingrédients locaux provenant des hautes terres arméniennes.  Leurs produits sont 100% végétaux et sans produits chimiques et contiennent des huiles riches en nutriments provenant de plantes telles que l’argousier, l’églantier, la rose musquée, l’estragon, l’achillée, la sauge de jardin, etc.  Nairian est le cadeau parfait à rapporter d’Arménie et je vous recommande vivement de prendre certains de leurs produits lorsque vous êtes à Erevan.  Vous pouvez acheter Nairian en ligne ou vous arrêter dans leurs showrooms à Abovyan 26 ou Saryan 13 à Erevan.

Quelques lieux à ne pas manquer à Erevan ?

Ce n’est un secret pour personne que j’ai une obsession pour les bâtiments gris et en béton lorsque je voyage.  Plus c’est obscur, mieux c’est.  Alors que certaines personnes peuvent être effrayées par ce que je trouve beau, j’aime à penser que je vois les choses d’une manière complètement différente et que je vois les histoires derrière elles.  Quoi qu’il en soit, Erevan est un bijou d’architecture qui me plaît à mes yeux.  Je ne vais pas énumérer une abondance d’architecture soviétique comme on pourrait s’y attendre, cependant (elle est assez omniprésente et a fait l’objet de nombreux écrits).  Mais voici quelques bâtiments ou endroits que vous devriez voir dans la ville :

Admirez l’architecture rose d’Erevan

Quand je suis allé pour la première fois à Erevan, je n’ai pas vraiment remarqué que les bâtiments étaient roses.  Bien que j’aie entendu dire qu’ils l’étaient, il ne m’a pas semblé évident lorsque j’ai essayé de distinguer cette caractéristique.  Il m’a fallu me rendre à Slavutych, en Ukraine, pour me rendre compte à quel point l’architecture d’Erevan (et de l’Arménie) est vraiment spéciale.

Slavutych, en Ukraine, était une ville construite spécialement pour les survivants de Tchernobyl et les habitants de Pripyat qui ont perdu leur maison dans cette tragédie.  Slavutych fut la dernière ville construite par l’Union soviétique et ils ont chargé des designers et des architectes de toutes les anciennes capitales soviétiques (à l’exception de l’Asie centrale) de concevoir chaque quartier dans leur propre style.  En conséquence, chaque quartier de Slavutych est conçu pour ressembler à un autre endroit.

J’ai passé une journée à me promener dans chaque quartier et le seul qui avait un trait aussi distinct et observable par rapport aux autres était le quartier d’Erevan.  Les bâtiments étaient vraiment roses et j’avais l’impression d’être de retour en Arménie.  Depuis ce voyage, j’ai tout de suite remarqué à quel point Erevan est rose et je trouve que c’est absolument époustouflant.  La photo ci-dessous vient de Slavutych, dans le district d’Erevan, en Ukraine.

Visite du complexe de la cascade d’Erevan

Je mentionne ci-dessous pour visiter le Musée d’Art Cafesjian aux Cascades, mais l’architecture du lieu actuel ne doit pas être ignorée non plus.  Les Cascades sont un escalier géant en pierre calcaire d’Erevan, construit en 1971 et achevé en 1980.  Conçues par Jim Torosyan, Aslan Mkhitaryan et Sargis Gurzadyan, les Cascades sont devenues synonymes d’Erevan en tant que ville et offrent certaines des meilleures vues d’Ararat ? par temps clair.

Il y a des fontaines, des statues et une poignée de cafés, bars et restaurants dans la région.  Même s’il attire plus de touristes que les autres quartiers de la ville, c’est quand même l’un de mes endroits préférés à Erevan.  Les Cascades disposent d’un escalier mécanique à l’intérieur pour ceux qui ne peuvent pas monter les escaliers jusqu’au sommet.  Vous pouvez trouver les Cascades au 10 rue Tamanyan à Erevan.

La mosquée bleue

La mosquée bleue d’Erevan est une mosquée chiite du XVIIIe siècle située au centre-ville.  Pendant l’ère soviétique, lorsque la religion était évitée, la mosquée servait à abriter le musée d’histoire d’Erevan.  Lorsque l’Arménie est devenue un pays libre, la Mosquée bleue s’est reconvertie en mosquée, utilisée par les nombreux Iraniens vivant à Erevan.  C’est la seule mosquée en Arménie aujourd’hui.  L’Iran est le propriétaire actuel de la mosquée et le sera pendant plusieurs décennies encore.

J’adore aller à la Mosquée Bleue parce que c’est calme et les détails sont vraiment ornés et beaux.  Il y a aussi des arbres fruitiers autour de la mosquée.  Ne mangez pas d’eux même si votre ami arménien insiste pour que vous le fassiez.  Les gardes n’aiment pas ça et vous devrez jouer la carte de l’étranger (ce qui mènera finalement à une longue conversation avec un super arménien parce que c’est ce qui se passe à Erevan).  Vous pouvez trouver la Mosquée Bleue au 12 Mashtots Avenue à Erevan.

La place républicaine

Anciennement la place Lénine, ce remarquable lieu de rassemblement à Erevan est l’un de mes endroits préférés dans la ville.  Bien qu’il ne se passe généralement pas grand-chose là-bas, quand les choses arrivent, elles arrivent là-bas. Plus récemment, la place de la République a été la plaque tournante de la révolution de velours arménienne de 2018.

Place de la République

Le métro d’Erevan

Vous ne seriez pas sur mon site s’il n’y avait pas au moins une mention du métro.  La plupart des gens se moquent probablement du fait que j’énumère les métros chaque fois que je le peux, mais c’est une façon vraiment intéressante d’apprendre à connaître la ville, ses habitants et son architecture.  Je ne prends pas vraiment le métro trop souvent à Erevan parce que c’est vraiment bon marché de prendre un taxi à Erevan pour moi et ils sont vraiment fiables, mais j’ai certainement pris le métro pas mal dans le passé et je l’ai vraiment apprécié (et je ne l’ai jamais trouvé trop bondé).

Le réseau de métro compte 10 stations et sa construction a été achevée en 1981. Le métro d’Erevan, anciennement connu sous le nom de Karen Demirchyan Yerevan Subway, abrite également cette beauté, la station de métro Yeritasardakan.

La station de métro Yeritasardakan se trouve près de l’université d’Erevan et est l’œuvre brillante des architectes Kntehtsyan et Zurabyan et du designer Manucharyan.

Le théâtre de l’opéra d’Erevan

Le Théâtre de l’Opéra d’Erevan a ouvert ses portes en 1933 et est depuis lors l’un des principaux centres d’intérêt d’Erevan.  Conçu par l’architecte Alexander Tamanian, le bâtiment de l’Opéra compte deux salles, la salle Aram Khatchaturian et le Théâtre national d’opéra et de ballet Alexander Spendiaryan, pouvant accueillir respectivement 1 400 et 1 200 personnes.  Bien que je n’aie jamais été à l’intérieur, j’ai traîné autour de l’Opéra car il est dans un endroit centralisé et il y a beaucoup de cafés et de pubs dans la région.

Chaque fois que je passe devant la zone, il y a beaucoup de jeux pour enfants, de manèges et d’autres événements.  La visiter est certainement l’une des choses les plus communes à faire à Erevan.  Vous pouvez trouver le Théâtre de l’Opéra d’Erevan au 54 rue Tumanyan.

La statue de Mère Arménie

Dans le parc de la Victoire surplombant Erevan, vous pouvez trouver Mère Arménie debout et fière à 51 mètres. La statue est censée symboliser la paix par la force et est semblable aux autres statues « Mère » que l’on trouve dans les capitales post-soviétiques. Le 9 mai, jour de la Victoire, vous verrez de nombreuses personnes se rendre au parc pour commémorer les soldats qui ont péri pendant la Seconde Guerre mondiale. Vous pouvez trouver Mère Arménie au 2, avenue Azatutyan.

Allez au Lovers’Park

Erevan regorge de parcs et personne n’y passe plus de temps sans but que moi en voyage.  Mon premier voyage à Erevan a été passé assis dans des parcs et à travailler entre les visites et les sorties avec des amis.  Mon dernier voyage, qui a duré près d’un mois, a été passé à faire à peu près la même chose.  L’une des raisons pour lesquelles j’aime tant Erevan est qu’elle est paisible et relativement calme par rapport aux autres villes de la région et je pense que les parcs y contribuent beaucoup.

L’un de mes préférés est Lovers’ Park dans le quartier Kentron de la ville.  Je travaillais tous les jours dans ce parc et il y a même le wifi gratuit, ce dont je ne peux que rêver en Allemagne.  Vous pouvez trouver Lovers’ Park au 21 Marshal Baghramyan Avenue dans le quartier Kentron à Erevan.  Mais il y a des parcs partout dans la ville et ils sont toujours très propres et ordonnés.

Excursion d’une journée au départ d’Erevan

J’ai fait quelques excursions d’une journée en Arménie, mais je n’ai malheureusement pas vu la moitié de ce que j’aimerais voir dans le pays.  Erevan est située dans un endroit pratique pour quelques excursions d’une journée.  Avec l’aide de certains de mes amis, voici quelques excursions d’une journée recommandées depuis Erevan et d’autres endroits à visiter en Arménie.

Le Garni Temple

Stephanie de History Fan Girl s’est récemment rendue au temple Garni lors d’une excursion d’une journée depuis Erevan et a écrit sur son expérience ci-dessous pour les futurs voyageurs.

Saviez-vous que vous pouvez visiter un ancien temple romain de l’ancienne URSS ? Unique en son genre, le temple de Garni est devenu le symbole de l’Arménie pré-chrétienne et se trouve à quarante-cinq minutes d’Erevan, dans le village homonyme du temple. Les amateurs d’histoire et de culture apprécieront de voir ce vestige de l’Empire romain jusqu’en Arménie.

Le temple a été construit au Ier siècle de notre ère, mais il a été détruit par un tremblement de terre au XVIIe siècle, mais a été restauré au XXe siècle en même temps que des fouilles importantes autour du site. Nous avons pris un taxi depuis Erevan dans le cadre d’un long voyage d’une journée, et nous nous sommes arrêtés ici pendant une trentaine de minutes. Les vues sur la vallée voisine sont magnifiques, et la route depuis Erevan est luxuriante et pittoresque.

Lorsque vous êtes à Garni, n’oubliez pas de vous arrêter au 7 QAR, un restaurant, un hôtel et un centre événementiel avec vue sur la gorge et le temple de Garni.  Ils ont du shashlik tueur !

Gyumri

Kami de Kami et du reste du monde a déclaré que l’une de ses excursions préférées au départ d’Erevan est la  » deuxième  » ville du pays, Gyumri.  Elle vous explique pourquoi il est formidable d’y passer une journée à Erevan.

Alors que la plupart des visiteurs d’Erevan se rendent pour une excursion d’une journée dans l’un des monastères spectaculaires du pays, Gyumri, la deuxième plus grande ville d’Arménie est également une option intéressante. Le monde entier a entendu parler de Gyumri, qui s’appelait alors Leninakan, le 7 décembre 1988, lorsque le tremblement de terre massif a frappé la région, faisant des milliers de morts. Aujourd’hui, 30 ans plus tard, la ville est toujours pleine de cicatrices et vous pouvez voir des bâtiments et des maisons endommagés partout.

Elle peut sembler triste et déprimante, mais en même temps belle, car vous pouvez facilement voir l’ancienne gloire que la ville regagnera, espérons-le, bientôt. Gyumri abrite également certaines des personnes les plus amicales et les plus curieuses que j’ai rencontrées en Arménie. Pour s’y rendre, vous pouvez prendre le train tôt le matin depuis Erevan (départ à 7h55 et arrivée 3 heures plus tard) et passer la journée entière à profiter de la ville. Il y a beaucoup de marshrutkas pour vous ramener à la capitale par la suite.

Khor Virap

La vue du Mont Ararat derrière Khor Virap est sans doute l’image la plus reconnaissable qui vient à l’esprit quand on pense à l’Arménie.  Khor Virap est un monastère situé à une courte journée de route d’Erevan et est une visite incontournable pour les visiteurs de la nation.  L’accès à Khor Virap est simple et vous pouvez le faire en voiture, en bus ou en circuit organisé.  Le pape François a visité le monastère en 2016 et je pense qu’il vous suggère d’y faire une visite dans le cadre de votre itinéraire à Erevan.  Vous pouvez trouver Khor Virap sur l’autoroute 11.

Lake Sevan

Le lac le plus célèbre d’Arménie, le lac Sevan, est le plus grand lac du pays et l’un des plus grands lacs du Caucase et de l’Eurasie.  Il y a 11 plages publiques et c’est le seul endroit en Arménie qui a des plages publiques.  Le lac est responsable de 90% des poissons consommés en Arménie et de 80% des langoustes.  Je n’ai pas eu l’occasion de bien l’explorer, mais je m’y suis arrêté lors d’un de mes voyages marshrutka d’Erevan à Tbilissi et c’était plus magnifique en personne que je n’aurais pu l’imaginer.  J’espère y passer quelques jours plus tard cette année.

Parc national de DILIJAN

Au cours d’un autre voyage en marshrutka, je suis passé par le parc national de Dilijan et j’ai été époustouflé.  J’adore les forêts et les régions luxuriantes et le parc m’a coupé le souffle.  Encore une fois, mes voyages en Arménie se sont surtout déroulés au sud et non au nord ou au nord-est, ce qui fait de l’Arménie la prochaine région à aborder sur ma liste.  Situé dans la province de Tavush, ce parc de 240 km² est l’un des quatre parcs nationaux protégés d’Arménie.  Dilijan offre un large éventail d’activités qui en font l’endroit idéal pour les aventuriers, les familles ou simplement quelqu’un qui cherche à fuir Erevan pour la journée.

Quoi voir à Erevan ?

L’histoire de l’Arménie est véritablement complexe et l’état actuel du pays en est une preuve profonde.  L’Arménie est l’un des plus anciens pays du monde.  Plutôt que d’entrer dans l’histoire sur mon site où je parle de la bière et d’autres choses, il serait plus approprié pour moi de vous faire connaître quelques endroits où vous pouvez vous renseigner sur les différentes époques, tragédies et occupations de l’histoire arménienne à Erevan.  Ce sont des musées et des lieux de culture qui vous permettront de mieux connaître la ville d’Erevan.

Le mémorial du Génocide de Tsitsernakaberd

Construit en 1967, ce complexe de mémoriaux et de musées est dédié aux 1,5 million d’Arméniens qui ont perdu la vie pendant le génocide arménien.  Conçu par Arthur Tarkhanyan, Sashur Kalashyan et Hovhannes Khachatryan (un artiste), le mémorial est situé au sommet d’une colline et possède également un musée qui a ouvert ses portes en 1995.  Chaque 24 avril, l’Arménie commémore les victimes au Mémorial du génocide de Tsitsernakaberd.

J’y suis allé le 24 avril dernier alors que j’étais à Erevan et ce fut l’une des expériences les plus humbles que j’aie jamais vécues et cela me choque toujours que quiconque puisse nier qu’il s’agit d’un génocide, y compris le gouvernement fédéral de mon propre pays (de nombreux États américains le reconnaissent cependant individuellement).

Le Complexe commémoratif du génocide est accessible en prenant un taxi à Erevan ou le métro.

Musée de la littérature et des arts

Éventuellement nommé d’après le poète arménien Yeghishe Charents, ce musée contient la plus grande collection de livres et de manuscrits en arménien des 300 dernières années.  L’institution s’est lentement transformée en institut de recherche et abrite actuellement plus de 600 auteurs, musiciens et dramaturges arméniens.  Henrik Bakchinyan est actuellement directeur du Charents Museum of Literature and Arts.  Vous pouvez trouver le musée au 1, rue Aram.

Musée d’histoire d’Arménie

Situé sur la place de la République, ce musée est considéré comme le musée national arménien et contient des découvertes archéologiques, des documents et beaucoup d’autres éléments de preuve qui retracent l’histoire de l’Arménie.  L’histoire et les artefacts du musée détaillent tout, de la religion à l’histoire du transport à travers le pays.  Le musée accueille également des programmes et des événements qui mettent en valeur l’histoire du pays.  Vous pouvez trouver le Musée d’Histoire d’Arménie au 4, Place de la République.

Matenadaran

L’Institut Mesrop Mashtots des manuscrits anciens, mieux connu sous le nom de Matenadaran, est une collection de manuscrits anciens à Erevan.  L’Institut fait également office de centre de recherche et de musée.  L’Arménie est un pays très riche culturellement avec beaucoup d’érudits à travers l’histoire et Matenadaran contient l’une des meilleures collections du monde de manuscrits médiévaux et de livres en plusieurs langues, pas seulement arméniennes.  Le bâtiment lui-même est tout aussi impressionnant que son contenu.  Vous pouvez trouver Matenadaran au 53 Mashtots à Erevan.

Cafesjian museum of art

Situé dans le célèbre complexe Cascades à Erevan, ce musée d’art contemporain s’étend de la rue Tamanyan jusqu’aux Cascades.  Inauguré en 2009, le musée accueille environ un million de visiteurs par an.  Il y a plusieurs parties du musée, mais mes pièces préférées sont les sculptures de Fernando Botero au fond qui me rappellent des souvenirs vivants de mon séjour à Medellin, Colombie, sa ville natale et ma ville favorite en Amérique du Sud.  Vous pouvez trouver le Musée d’Art Cafesjian au 10 rue Tamanyan à Cascades dans le quartier Kentron d’Erevan.

Maison des échecs Tigran Petrossian

L’Arménie a été la première nation au monde à faire des échecs une exigence dans les écoles et c’est une partie tellement ancrée de la culture du pays.  Il a été joué dans la nation caucasienne depuis le Moyen Âge mais n’a été institutionnalisé qu’à l’époque soviétique.  Personnellement, je suis nul aux échecs et j’aurais aimé que cela soit exigé dans mon école au lieu de jouer au polo sur oreiller en classe de gym.  La maison d’échecs Tigran Petrossian a été nommée d’après le champion du monde arménien d’échecs, Tigran Petrossian, dans les années 1960.  Son titre est ce qui a vraiment lancé les échecs à sa popularité actuelle en Arménie.

Musée Sergei Parajanov

Le Sergei Parajanov était un musée recommandé par mon ami Tat, un designer et voyageur du monde, et est un musée dédié au réalisateur soviéto-arménien Sergei Parajanov (né Sarkis Hovsepi Parajaniants) qui était connu pour son style unique dans le cinéma qui s’est complètement éloigné du réalisme socialiste et des manières qui étaient standard et acceptées.  En raison de cela et de son mode de vie controversé, ses films ont été supprimés par les autorités soviétiques et il a été persécuté et emprisonné.  Ce musée présente ses réalisations et sa vie.  Vous pouvez trouver le Musée Sergei Parajanov au Dzoragyugh 1st Street dans les bâtiments 15 et 16 à Erevan.

Musée du tapis Megerian

Allumé par les tapisseries ?  Alors c’est peut-être le musée qu’il vous faut.  Le Megerian Carpet Museum possède des milliers de tapis anciens et vous aurez l’occasion d’en voir beaucoup dans ce musée privé et exposition familiale.  Vous aurez également l’occasion de découvrir l’histoire des tapis mégériens en visitant le site.  C’est l’une des choses les plus alternatives à faire à Erevan.  Vous pouvez trouver le Megerian Carpet Museum au 9 rue Madoyan Gukas.

Le cinéma de Moscou

Le Cinéma de Moscou est étrangement l’un de mes bâtiments préférés à Erevan parce que je trouve toujours que l’extérieur a beaucoup de vie et de personnalité.  Le bâtiment a été inauguré à la fin de 1936 après la démolition par les Soviétiques d’une église qui s’y trouvait auparavant.  Il y a un festival international du film annuel (Golden Apricot Yerevan) qui s’y tient et qui a lieu depuis 2004.  Il y a 4 salles de théâtre à l’intérieur et un théâtre en plein air sur le côté est du bâtiment.  Vous pouvez trouver le cinéma de Moscou au 18 rue Abovyan.

Le musée d’histoire d’Yerevan

Ce musée d’histoire a été fondé en 1931 et le bâtiment actuel (construit en 2005) a été conçu par Jim Torosyan dans un complexe partagé avec la mairie d’Erevan.  Le musée abrite plus de 90 000 objets et artefacts qui ramènent les visiteurs jusqu’aux temps anciens.  Si vous êtes un passionné d’histoire ou si vous voulez simplement en savoir plus sur la capitale de l’Arménie, ajoutez ceci à votre liste de choses à faire à Erevan !  Vous pouvez trouver le Musée d’histoire d’Erevan au 1/1 rue Argishti.

La bibliothèque Mirzoyan

C’est un beau refuge pour fuir la vie urbaine sans jamais quitter la ville.  La Bibliothèque Mirzoyan n’est pas tant une bibliothèque qu’un centre culturel et créatif.  Caché à l’arrière d’une maison/bâtiment à Erevan, c’est l’endroit idéal pour des activités culturelles et une bonne tasse de café (ou une boisson selon le jour et l’événement).  Quand j’y suis allé, il y avait une’bibliothèque’ de photos à l’intérieur.  Mon ami m’a emmené prendre une tasse de café et discuter et c’est facilement devenu l’un de mes endroits préférés à Erevan.  Les prix sont un peu plus élevés que dans d’autres endroits, mais l’atmosphère tranquille en vaut la peine.  Traîner ici est l’une de mes activités préférées à Erevan.  Vous pouvez trouver la bibliothèque Mirzoyan au 10 rue Mher Mkrtchyan.

Le Tumo Center pour les technologies créatives

Le Tumo Center est un centre d’apprentissage et d’activités extrascolaires numériques gratuit situé à Erevan, près des gorges de la rivière Hrazdan.  Il a ouvert ses portes en 2011 et selon mon amie, Anais, qui est l’Architectural Project Manager de Tumo, la propriété possède l’un des plus beaux parcs d’Erevan avec plusieurs fontaines fraîches.  Tumo a également un programme sans fin d’événements, allant des soirées cinéma hebdomadaires du vendredi qui sont ouvertes au grand public.

Il y a aussi plusieurs conférences qui sont accueillies et tenues à Tumo.  Les habitants d’Erevan apprécient et respectent vraiment le Tumo Center for Creative Technologies et je pense que c’est l’une des meilleures choses à faire à Erevan si vous recherchez quelque chose de plus local et culturel.  Vous pouvez trouver le Tumo Center au 16 rue Halabyan à Erevan.

Erevan est l’une de mes villes préférées dans le monde.  J’ajouterai probablement à cette liste au fil du temps et au fur et à mesure que la ville évolue, change, et je pourrai l’explorer un peu plus en profondeur (ce n’est certainement pas concluant de tout ce que j’ai fait ou vu là-bas).  Il y a beaucoup de choses à faire à Erevan, en Arménie, et j’espère que vous aurez l’occasion de visiter et de voir à quel point c’est merveilleux pour vous-même.  Si vous avez des endroits que vous aimeriez mentionner qui méritent une visite, n’hésitez pas à les laisser dans les commentaires ! Merci beaucoup !

Où séjourner à Erevan ?

Vous cherchez un logement à Erevan ?  Je peux vous recommander Grand Hostel Yerevan.  J’y suis récemment resté toute ma vie à Erevan et j’ai adoré l’endroit et la famille qui en est propriétaire.  Il est situé dans un quartier très agréable de la ville, à proximité de bons restaurants, d’une station de métro, d’une piscine et d’un sauna.  Il y a aussi un coin pour cuisiner un barbecue à l’arrière.  Je ne peux pas recommander cet endroit assez !  Cliquez pour vérifier les tarifs et la disponibilité avec Wego.

La rumeur court que le Grand Hostel Yerevan vous offre une place au premier rang pour les meilleurs couchers de soleil à Yerevan.

Comment se rendre à Erevan ?

Je n’ai jamais volé directement à Erevan car les routes aériennes qui y vont sont mauvaises et trop chères.  Je viens toujours en bus de Tbilissi à Erevan et je n’ai jamais eu de problème à le faire.  Arriver en bus est le moyen le moins cher pour se rendre à Erevan et vous pouvez aussi voir la campagne pendant que vous y êtes (ce qui ne déçoit jamais en Arménie).  Pour vous rendre à Tbilissi, vérifiez les vols avec airBaltic car c’est le transporteur que j’utilise de l’Europe vers le Caucase.

Laisser un commentaire