Volet roulant : moteur filaire ou sans-fil ?

Quels que soient les matériaux ayant servi à fabriquer un volet roulant, il est toujours possible de lui adjoindre un moteur. Ce dernier permet d’automatiser les déplacements du volet et de faciliter son utilisation. Il existe essentiellement deux types de motorisation pour les volets roulants. Le premier est un modèle filaire tandis que le second est sans fil. Chaque type de motorisation offre des avantages et des inconvénients dont il faut tenir compte avant de faire un choix. Découvrez notre présentation des caractéristiques de chaque type de moteur afin de mieux orienter votre choix de volet roulant !

La motorisation filaire pour volet roulant

Entre ces deux types de moteurs, le modèle filaire est clairement le plus populaire. Il fonctionne à grâce à un interrupteur mural à partir duquel l’utilisateur a la possibilité de commander l’ouverture et la fermeture du volet roulant. Si vous décidez d’acheter un moteur de volet roulant de ce type, vous pouvez être certain de bénéficier d’une solution disposant d’un mécanisme solide.

À cela, vient s’ajouter un confort d’utilisation très intéressant. Toutefois, il s’agit d’une option qui n’est envisageable que pour les constructions neuves ou pour les refontes totales de l’installation électrique. En effet, l’interrupteur fabriqué pour commander le moteur filaire d’un volet roulant est destiné à être encastré dans un mur. Sur d’autres versions, l’interrupteur peut être posé en saillie. Deux solutions qui nécessitent la mise en œuvre de travaux de maçonnage qui sont plus ou moins importants.

L’alimentation de l’interrupteur de son côté est assurée par le réseau électrique de la maison. Il est généralement relié à un disjoncteur se trouvant dans le coffret d’alimentation.

volet roulant

Les différents types d’interrupteurs de moteur filaire existants

En choisissant d’équiper votre volet roulant d’un moteur filaire, vous avez le choix entre quatre types d’interrupteurs. Le premier est un modèle standard qui dispose de deux commandes. La première est le bouton « haut » qui permet de faire monter le volet là où le bouton « bas » permet de descendre le volet.

Le deuxième type d’interrupteur est une version haut de gamme. Il dispose d’un bouton supplémentaire à partir duquel l’utilisateur a la possibilité d’arrêter la course du volet roulant. À ces deux types d’interrupteurs viennent s’ajouter les modèles de types horloges de programmation et les inverseurs à clé.

Avec une horloge de programmation, vous avez la possibilité d’automatiser le fonctionnement de votre moteur filaire. Vous n’aurez plus besoin d’appuyer sur un quelconque bouton avant que le volet ne descende ou ne monte en fonction de l’heure qu’il fait.

L’inverseur à clé permet de sécuriser son volet. Il est conçu pour les volets roulants destinés à être installés à l’extérieur. Il suffit d’un simple tour de clé pour rendre impossible toute ouverture ou fermeture du volet.

Les avantages offerts par la motorisation filaire

Le principal avantage présenté par ce type de moteur est lié à son prix d’acquisition. Comparativement au modèle commandé à distance, le moteur filaire est beaucoup moins cher. Pour offrir ce type de motorisation à votre volet, vous aurez à débourser en moyenne une somme de 240 euros.

L’autre avantage présenté par la motorisation filaire est le fait de ne plus avoir besoin de changer régulièrement de piles pour sa commande. Son interrupteur s’installe directement sur le secteur. Le seul inconvénient se rapporte aux travaux de maçonnerie à réaliser.

Même si vous évitez les saignées de mur, vous devrez néanmoins opter pour des moulures pour cacher les fils. Une option qui est loin d’être esthétique.

La motorisation sans fil pour volet roulant

La motorisation sans fil, encore connue sous le nom de motorisation radio télécommandée, offre la possibilité de commander le volet à distance. Elle s’utilise beaucoup lors des rénovations de maison. Cela s’explique principalement par sa facilité d’installation.

Tout ce que vous avez généralement à faire est de brancher le volet sur une prise du secteur et le tour est joué. Vous avez par la suite le choix entre une télécommande murale ou une télécommande portative. Le modèle mural de télécommande est destiné à être accroché au mur alors que le modèle portatif peut être posé n’importe où.

Certains modèles de motorisation sans fil peuvent être commandés par l’intermédiaire de son smartphone. Cette option est possible avec les moteurs disposant d’un box domotique spéciale.

Les différents types de commandes pour un moteur sans fil

Comme pour les moteurs filaires, il existe plusieurs manières de commander un moteur sans fil pour volet roulant. Le premier type de commande pour ce type de motorisation est la télécommande à un seul canal. Cette dernière sert uniquement à gérer l’ouverture et la fermeture à distance du volet roulant.

Le deuxième type de commande est une télécommande à multiples canaux. Grâce à elle, vous avez la possibilité de piloter d’autres appareils en plus du volet roulant avec une seule et même télécommande. Mais pour cela, il faut que les différents appareils bénéficient de la même technologie radio.

Le troisième type de télécommande dispose de la programmation horaire. Elle permet essentiellement d’automatiser les ouvertures et les descentes du volet roulant. Le quatrième et dernier type de télécommande de son côté est une commande murale sans fil qui offre différentes possibilités.

Les avantages de la motorisation sans fil

Ce type de motorisation offre principalement deux avantages. Le premier est lié à son confort d’utilisation et à sa praticité. Sa télécommande fonctionne sur un rayon pouvant aller jusqu’à 200 mètres à la ronde. Cela facilite grandement la manœuvre des volets.

Le second avantage est le mode de pose qui est plus facile et plus rapide. Vous n’aurez pas besoin d’abîmer vos murs ou de raccorder de fils électriques avant de mettre en place votre volet roulant à moteur sans fil.

Dans le même temps, ce type de moteur présente également quelques inconvénients. Le premier se rapporte à son prix d’achat. Il faut débourser en moyenne 370 euros pour disposer de cette technologie. Le second inconvénient se rapporte aux piles qu’il faut changer chaque deux ou trois ans.

Comment remplacer un moteur de volet roulant ?

Les moteurs équipant les volets roulants ont une puissance comprise entre 125 watts et 200 watts. Pour différentes raisons, vous pouvez être amené à changer le moteur de votre volet roulant. Pour y arriver, vous devez commencer par descendre le tablier du volet.

Une fois le tablier descendu, coupez le courant d’alimentation du volet avant d’enlever les attaches maintenant le tablier en position. Par la suite, retirez en toute sécurité l’enroulement et mettez le nouveau moteur dans le tube.

Remettez ensuite le tube d’enroulement dans sa position initiale et rebranchez le moteur. Pour finir, vissez le tablier du volet et assurez-vous que le volet fonctionne à nouveau correctement avant de refermer le coffret.

Partagez votre amour
Cédric G.
Cédric G.

Rédacteur en chef de Fondarch.lu, je suis passionné par l'architecture, l'art, le design, la déco et les voyages.

Articles: 701

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.