Peut-on profiter de sa terrasse en hiver ?

peut-on-profiter-de-sa-terrasse-en-hiver


À l’arrivée de l’hiver et dès les premières vagues de froid, les terrasses et jardins sont délaissés au profit d’intérieurs mieux chauffés. En revanche, il est toujours possible de se détendre à l’extérieur pendant la froide saison, à condition de bien s’équiper. Voici sept conseils pour profiter au mieux de sa terrasse en hiver.

1. Utiliser des parasols chauffants

Dans un premier temps, pensez à disposer des points de chauffage sur votre terrasse. Pour ce faire, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez opter pour des parasols chauffants, à gaz ou électriques. Cette option est avantageuse si vous avez besoin de chauffer directement à proximité. Pour un champignon chauffant de bonne qualité, comptez dans les 200€.
Vous pouvez également choisir une méthode de chauffage suspendue ou un accrochage mural, pour davantage de discrétion. Réglables à l’aide d’une télécommande, ils disposent d’une technologie infrarouge pour une meilleure diffusion de la chaleur.

Comment bien choisir son parasol chauffant d’extérieur ? Nous vous conseillons d’opter pour les chauffages extérieurs disponibles sur le site ambiance-terrasse.com afin de trouver le parasol chauffant, le braséro ou encore le champignon chauffant qui convient le mieux à votre extérieur. Déterminez dans un premier temps l’emplacement de votre parasol chauffant. Si vous optez pour un modèle électrique, il vous faudra une prise à proximité et peut-être une rallonge. Assurez-vous des bonnes caractéristiques de votre champignon chauffant : plus la surface à chauffer est grande, plus vous aurez besoin d’une puissance de chauffe élevée. Les modèles diffèrent aussi selon leur taille et leur matériau de conception : si vous vivez près de la mer ou à la montagne, préférez un revêtement en inox, qui est davantage résistant à la corrosion.

2. Investir dans un brasero, convivial et polyvalent

Autre alternative aux chauffages extérieurs, bien qu’il soit moins puissant, le brasero possède de multiples avantages. De différentes formes et tailles, en terre cuite ou en acier, il apporte une touche de modernité ou plus traditionnelle à tous les extérieurs. Ce chauffage à bois a de multiples atouts : il invite à la convivialité – vos invités pourront prendre place autour du brasero pour des soirées au coin du feu, même si vous n’avez pas de cheminée ! Véritable objet déco, il donne une touche déco supplémentaire à votre jardin, été comme hiver. Il vous permet aussi d’écouler le bois que vous aurez coupé tout au long de l’année si vous choisissez un brasero au bois. Enfin, en toutes saisons, il peut également se transformer en barbecue grâce à sa grille sur laquelle vous disposerez grillades et brochettes de légumes. Et l’hiver, rien ne vous empêche d’y faire dorer quelques guimauves si le cœur vous en dit.

Pour bien choisir son brasero, dans un premier temps, interrogez-vous sur l’utilité que vous en aurez. S’il vous servira de chauffage extérieur principal, préférez un modèle traditionnel au feu de bois ou charbon de bois. Cela vous reviendra moins cher qu’un modèle électrique ou à gaz. Autres éléments à prendre en compte : son style, en forme de coupe, de panier, en fonte, en acier ou en terre cuite, mais également son emplacement. Prenez garde de l’installer sur une surface stable et éloignée de matières et surfaces inflammables. En revanche, le brasero étant bas et à la portée des tout-petits, préférez une autre méthode de chauffage si vous avez des enfants ou bien veillez à ce qu’ils ne s’approchent pas trop près du feu. C’est une solution esthétique qui plaît à tout le monde et qui peut agréablement agrémenter votre décoration extérieure. Il existe différents modèles qui s’adapteront à toutes vos envies : sur pied, en forme de coupe, carré ou rond.

Le brasero
Le brasero

3. Opter pour un poêle à bois

Plus économiques sur le long terme, les cheminées d’extérieur représentent toutefois un plus gros investissement au moment de l’achat. Comme pour le brasero, elles apportent une touche de déco, rendant votre terrasse plus cosy que jamais, dans un style “hygge”, cette conception du bien-être typiquement danoise qui résume le bonheur au fait que l’on s’enroule dans un plaid, au coin du feu.

4. Protéger sa terrasse pour passer l’hiver au sec

Pour vous protéger de la pluie et des intempéries, et mieux isoler votre terrasse, vous pourrez également couvrir votre toit ou tonnelle avec un voile d’ombrage ou une bâche de toit en PVC. Cela vous permettra de profiter plus longuement de votre espace extérieur, peu importe la saison. L’été, ces protections vous permettront également de moins vous exposer au soleil et vous garantiront un espace à l’ombre, idéal pour déjeuner.

5. Illuminer l’extérieur

Pour profiter plus longuement de sa terrasse, même en saison froide, il faut bien évidemment penser à l’éclairer de façon fonctionnelle, mais aussi décorative. Avec le passage à l’heure d’hiver, les jours raccourcissent et la nuit tombe plus tôt. Si vous souhaitez dîner dans votre jardin au coin du feu, pensez à disposer suffisamment de points de lumière. Guirlandes guinguette, spots encastrables, lampes baladeuses, boules décoratives, lampadaires sur pied… Multipliez les styles et les emplacements pour apporter une ambiance chaleureuse du plus bel effet !

Une terrasse illuminée
Une terrasse illuminée

6. Donner de la chaleur grâce à la déco !

Pour profiter au mieux de votre extérieur, en toutes saisons, n’oubliez pas aussi de soigner sa décoration. Vous pourrez, par exemple, disposer plusieurs tapis au sol pour ne pas avoir froid aux pieds, des plaids sur vos assises pour ne jamais avoir froid et accrocher des lanternes pour donner à votre terrasse des airs de chalet de montagne. Et rien ne vous empêche de changer les éléments de votre déco selon la saison, pour l’adapter aux températures.

7. Investir dans d’autres équipements pour avoir chaud

Qui a dit que les baignades n’étaient réservées qu’aux journées d’été ? Pour passer davantage de temps en extérieur, installez des équipements adaptés au froid hivernal et prévoyez des activités en extérieur. Si vous vous sentez comme un poisson dans l’eau, installez un bain nordique ou un jacuzzi. Le premier, haut de gamme et donc plus onéreux – 1000€ minimum –, dispose d’un système chauffant. Conçu en bois, il apporte une touche de chaleur à tous les extérieurs. Le second, décliné en version spa gonflable, coûte nettement moins cher – comptez 400€ pour un modèle 4 places – et sera plus facilement transportable – si vous souhaitez, par exemple, le changer de place.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.