Quelle sera l’architecture de “Demain” ?

ville de Milan

Il est bien loin le temps du White flight qui appauvrit les grandes villes américaines des populations à faibles revenus. Les villes sont à présent re-peuplées et la régénération va grandissante depuis une décennie.

Cet essor de la population rime avec la reconstruction des villes. Les anciens bâtiments ont fait place à de nouvelles constructions aux architectures modernes. Les promoteurs immobiliers ne manquent pas d’ambitions et font toujours preuve de plus d’imaginations pour ériger des édifices hors du commun. 

Si certains sont prévus pour être des logements sociaux, tel n’est pas le cas pour d’autres. Le cas palpable est celui de l’ancienne usine de sucre Domino à Brooklyn. Entièrement rénovée par Twoo Trees Management, elle est censée abriter les populations qui vivent en dessous d’un certain seuil. Mais ceci n’est pas une norme, car ailleurs, le prix n’est pas toujours à la portée de la classe dite moyenne. 

Par ailleurs, il y a le bas quartier de Shoreditch à Londres qui a subi et continue de subir des métamorphoses. En effet, en un rien de temps, il est passé de quartier malfamé à quartier haut de gamme aux prix inabordables. La ville de Paris n’échappe pas à cette vague de modernisation. Le nord et l’est de la ville qui étaient réputés insalubres sont aujourd’hui des quartiers chics et confortables.

Street Art à Londres
Street Art à Londres

Il en va de même de la ville de Milan. Il fut un temps où cette ville était un site industriel par excellence. C’est aujourd’hui la ville européenne qui abrite le plus haut gratte-ciel avec son fameux bâtiment le « plus vert au monde ». Le PIB/quartier est le plus élevé à Milan qui abrite aussi le plus grand centre commercial au monde.

La forêt verticale de Milan
La forêt verticale de Milan

En outre, la ville de Berlin n’est pas épargnée par cette modernisation avec le siège de son parlement et sa fameuse île aux Musées. On remarque aussi la juxtaposition des immeubles historiques et les nouveaux bâtiments, avec pour résultat un décor époustouflant.

Dans la même dynamique, l’avancée technologique tend vers une dématérialisation de la monnaie qui ne sera plus électronique, mais directement reliée au corps humain à travers une puce.

À cette allure, la question qui se pose est de savoir quel sera l’aspect des villes dans le futur. Dans tous les cas, les investisseurs doivent prendre le facteur humain dans leur plan d’urbanisme. Ils doivent pouvoir également concilier le passé et le futur.

Laisser un commentaire