Serre de jardin : le choix de la matière

La serre de jardin est un dispositif bénéfique pour vos plantes. Elle crée un climat favorable pour optimiser la croissance et le rendement de vos cultures. Cette couverture protège non seulement ces dernières des intempéries et prédateurs, mais prolonge également la période de culture. Son efficacité varie cependant en fonction de la matière utilisée pour sa fabrication. Alors, quel choix de matière opérer pour acquérir une serre de jardin performante ? Découvrez les réponses ici.

Serre de jardin : quels sont les différents matériaux utilisés ?

Pour offrir les meilleures conditions de développement à vos plantes, pensez aux serres de jardin, des abris adaptés aussi bien aux légumes qu’aux fruits. Il existe d’ailleurs plusieurs types et modèles de ces dispositifs sur le marché. Parmi eux, on distingue les :

  • les serres tunnel,
  • les serres châssis,
  • les serres de balcon,
  • les serres hollandaises.

Celles-ci peuvent être catégorisées en serres froides, serres tempérées ou serres chaudes en fonction de leur capacité à préserver la chaleur. Cette aptitude est fortement liée à la nature des matériaux utilisés dans leur fabrication. Et justement, plusieurs types de matières sont utilisées dans la conception de ces couvertures de jardin. Parmi elles, on distingue le verre, le polycarbonate, le PVC, la bâche en polyéthylène et la bâche armée. En ce qui concerne la structure de ces dispositifs, elle peut être en bois, en acier ou en aluminium.

La serre de jardin en verre

Le verre est un matériau esthétique largement utilisé pour la réalisation des serres de jardin. Il diffuse convenablement la lumière et offre un environnement favorable aux plantes. Cette matière se décline en 2 catégories à savoir : le verre trempé et le verre horticole ou classique. Ce dernier est au goût du jour et possède une épaisseur située entre 3 et 4 mm.

Il offre une excellente luminosité dans la serre, mais présente un inconvénient de taille. Les morceaux résultant de sa cassure sont coupants. C’est pourquoi il est recommandé de privilégier les verres trempés. Ceux-ci sont 7 fois plus robustes et se révèlent plus sécurisés, car ils se brisent en de petits morceaux lorsqu’ils se cassent afin de limiter les blessures.

La serre en polycarbonate

Le polycarbonate imite parfaitement le verre et se décline lui aussi en 2 catégories à savoir le polycarbonate plein et le polycarbonate alvéolaire. Ce dernier est l’un des matériaux les plus isolants utilisés pour les couvertures de jardin. Cette matière translucide offre l’avantage de convenir à tous les climats.

Quant au polycarbonate plein, il est incassable et transparent. Pour qu’il soit performant, vous devez maitriser la ventilation au sein de la serre, car son isolation n’est pas aussi optimale que celle des serres en polycarbonate alvéolaire. Tout comme cette dernière, il permet d’exploiter les parois en y aménageant des étagères, par exemple.

Matières d'une serre de jardin

Bâche armée et bâche en PVC

Ces matières sont notamment utilisées dans la fabrication des serres tunnel de jardin. La bâche armée peut être de couleur verte ou translucide. Contrairement aux couvertures de couleur verte, celles translucides offrent une meilleure luminosité aux cultures grâce au nylon blanc utilisé dans sa conception. Il s’agit d’une matière solide qui possède des propriétés anti-déchirure grâce au maillage situé entre ses couches. Pour une meilleure protection des plantes, optez pour un modèle ayant subi un traitement anti-UV.

D’un autre côté, la bâche en PVC est quant à elle très résistante et offre une bonne isolation. Elle possède également des propriétés anti-déchirure, mais n’assure généralement pas une bonne luminosité dans la serre. Notez que, quel que soit votre choix de bâche, vous devez prendre en considération plusieurs critères, dont sa résistance, son isolation, sa durée de vie ainsi que la luminosité qu’elle diffuse.

La bâche en polyéthylène pour votre serre de jardin

Cette matière en polyéthylène est transparente, étanche et souple. Ses propriétés et caractéristiques varient légèrement selon qu’il s’agit d’une bâche thermique, classique ou diffusante. Lorsqu’elle est diffusante, elle distribue de façon équitable et harmonieuse la lumière et la chaleur produite par le passage des rayons du soleil. Cela permet aux plantes de se développer au même rythme.

Quant à la bâche thermique en polyéthylène, elle permet également un bon rendement en limitant les déperditions de chaleur. Elle protège les plantes des rayons UV tout en laissant passer assez de lumière. Par contre, elle ne redistribue pas la chaleur de façon homogène dans la serre, ce qui crée des conditions de croissance inéquitables pour les plantes. Pour effectuer un bon choix, privilégiez les bâches de 200 microns d’épaisseur.

En ce qui concerne la bâche classique en polyéthylène, elle protège les cultures du vent et de la pluie, mais ne convient pas aux régions où les hivers sont rudes. Bien qu’elle diffuse une bonne luminosité, vous devrez la doubler pour créer des conditions favorables aux plantes en hiver. Ce sont là les principales matières des serres de jardin. Afin de vous assurer de la qualité de ces dernières, tournez-vous vers des fabricants de serres pour faire votre choix.

Partagez votre amour
Cédric G.
Cédric G.

Rédacteur en chef de Fondarch.lu, je suis passionné par l'architecture, l'art, le design, la déco et les voyages.

Articles: 701

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.