Art et Cinéma : l’Exposition de l’Hermitage de Lausanne

exposition art et cinéma hermitage lausanne

La fondation de l’Hermitage de Lausanne est un musée du 19e siècle situé dans la ville suisse de Lausanne. La demeure, entourée d’un très grand parc, présente des expositions éphémères dans le domaine des beaux-arts, de la Renaissance à nos jours. Elle possède une collection de près de 600 œuvres qu’elle expose deux à trois fois par an. La fondation tente une incursion dans l’art contemporain en associant les beaux-arts et le cinéma, ceci, en collaboration avec la cinémathèque française et le musée des beaux-arts de Rouen.

Scénario derrière l’exposition

En 2019, la présentation réalisée avec la cinémathèque française s’était tenue à Rouen. Cette année, les Suisses assistent à une variante avec d’autres œuvres en plus. Les critiques avaient des doutes face à ce délogement vers l’Hermitage. Mais après avoir suivi l’un après l’autre la même scène, on découvre de nouvelles choses. 

Parfois des phases parfaites ou parfois des ratées. La principale mission d’une exposition reste sa composition, son édifice. Notons aussi que l’environnement de l’exposition compte beaucoup. Il n’y a donc pas de différence entre le spectacle d’« Arts et cinéma » du musée de Rouen et celui de l’Hermitage de Lausanne.

Affiche de l'exposition
Affiche de l’exposition

Partie d’une idée innovante de Dominique Païni, ancien directeur de la cinémathèque française, l’exposition s’organise autour de concepts illustrant le duo entre Arts et cinéma. L’exposition éclaircit les incidences mutuelles entre cinéastes et plasticiens, depuis les premiers films de la fin du XIXe siècle jusqu’à la « Nouvelle Vague ». 

L’escale suisse fait communiquer des annonces et des esquisses de films avec des figurines, des graphiques et des clichés principaux, en soulignant les arts plastiques. On peut citer les œuvres des artistes tels que Charlie Chaplin, Nicolas de Staël, Charles Angrand, Kupka, Delaunay, Jacques Monory, Robert Wiene, Jean-Luc Godard, etc.

Programme de l’exposition

Dédiée essentiellement à la peinture des 19e et 20e siècles, le programme de l’exposition s’organise autour de trois axes à savoir : les expositions monographiques (Bonnard, Caillebotte, Magritte, Miró, Monet…), les expositions par thèmes (Pointillisme, Futurisme, L’impressionnisme américain, Fenêtres, Pastels, Ombres…) et les expositions mettant en valeur de grandes collections publiques ou privées (musées d’Athènes, de Barcelone, de Lyon, de Francfort ; Collections Barbier-Mueller, Planque…). 

En conclusion, l’Hermitage s’en est bien tiré, car le musée avait dû suspendre au cours de l’année son exposition sur des peintres canadiens. Avec l’équipement mis à disposition par la Cinémathèque, il a pu également dénicher d’autres réalisations parfois importantes que le musée d’Art de Rouen.

Laisser un commentaire