Coronavirus : Report de la Biennale d’architecture de Venise

biennale architecture venise

L’organisation de la Biennale d’architecture qui était initialement prévue pour fin mars a finalement été reportée. Pour cause : le Coronavirus qui frappe sévèrement la région. La 17e édition de l’exposition internationale d’architecture sera donc pour fin août.

Pourquoi cette décision ?

Cette décision fait suite à la déclaration d’état d’urgence déclarée par Rome. La conférence de presse de ladite Organisation qui devrait avoir lieu le 27 février dans son fief parisien sis au centre culturel italien a finalement eu lieu le 27 février à son siège à Venise.

L’événement se déroulera du 29 août au 29 septembre, soit trois mois au lieu de six comme à l’accoutumée. En effet, la Vénétie fait partie des régions italiennes ou le virus fait beaucoup de ravages.

Selon les autorités sanitaires de la France, à la date du 4 mars, il y a eu 5 205 cas de coronavirus recensés en Italie. La Vénétie a été classée comme étant un des foyers importants de la maladie. Le ministère français de l’Europe et des affaires étrangères déconseille fortement de se rendre dans cette zone touristique qui draine du monde.

“How will we live together?” Telle est la question posée par l’architecte libanais Hashim Sarkis qui est nommé commissaire de l’événement. Comment allons-nous vivre ensemble ? Une question qui tombe à pic même si le public ne disposera que de trois mois pour découvrir l’exposition.

Période sensible d’installation

Les installations devraient commencer à mi-avril. Chose qui ne serait pas possible sans la présence des architectes choisis pour représenter leurs pays. Ceux-ci proviennent de 60 pays sur tous les continents, et sont directement impliqués dans les préparatifs. 

Avec les délais impartis qui sont relativement courts, les autorités de la Biennale ne veulent pas courir le risque de ne pouvoir organiser l’événement intégralement avec toute la qualité voulue. Elles estiment qu’un report d’une semaine supplémentaire pourrait aggraver la situation qui est déjà compliquée. 

En coulisse, il est déjà question de plan B ou C même si ce n’est pas encore la panique. Les organisateurs de l’exposition ont déjà dû annuler leur tournée européenne habituelle.

Laisser un commentaire