Initiation au kanzashi, notre guide complet

kanzashi

Qu’est-ce que le kanzashi ?

D’origine japonaise, le mot kanzashi désigne d’abord les épingles décoratives que les femmes piquent dans leurs coiffures traditionnelles, composées de savant chignons répondant à des règles précises.

Véritables oeuvres d’art, ces épingles supportent souvent des arrangements floraux élaborés, composés de végétaux naturels ou en soie.

Par extension, les fleurs en tissu fabriquées d’après la tradition nippone adoptent ce nom. Sur nos tenues, en broches et en bijoux, disposées ça et là dans la maison ou encore parant les tables de fête, elles sont toujours un ravissement pour les yeux.

Une technique simple

Plus faciles à confectionner qu’ils n’y paraissent, succombez à la technique des kanzashi ! Des petits coupons de tissu, quelques points de couture, une goutte de colle : la recette est simple et réussit à coup sûr ! Le plus difficile pour vous sera peut-être de faire le choix des motifs et des couleurs.

Le choix des tissus

Les fleurs peuvent se réaliser avec de nombreuses variétés d’étoffes. Cependant, veillez à adapter la qualité et l’épaisseur du tissu selon la taille des pétales ou l’effet que vous souhaitez obtenir.

Les tissus ayant de la tenue vous permettront de réaliser des fleurs structurées. Mais choisissez de préférence des tissus prévus pour l’habillement. Les tissus d’ameublement sont trop épais. Les soies sauvages et les cotonnades de type popeline sont parfaites et se travaillent facilement.

Les tissus fins et légers sont préférables dans certains cas. Ils faciliteront la création des fronces des petites fleurs, ou des pétales formés de nombreuses épaisseurs. Ils vous donnerons également des corolles bien ouvertes sur des modèles plus grands.

Un mini yoyo réalisé avec un tissu épais aura tendance à former un bouton plutôt qu’à rester plat, ce qui peut être très joli pour figurer le coeur d’une fleur.

Des fleurs (Kanzashi)
Des fleurs (Kanzashi)

Evitez les tissus trop mous ou qui s’effilochent facilement car les finitions s’avèreront moins aisées.

Vous pourrez travailler aussi bien avec des tissus unis qu’avec des tissus à motifs, sans limitation de taille. En effet, les tissus à grands motifs offrent souvent des zones de couleurs différentes qui permettent de réaliser des fleurs aux pétales panachés. Avec un peu de pratique, au moment du pliage des pétales, vous vous amuserez à choisir les parties du dessin que vous souhaitez montrer.

Avant de vous lancer dans de grandes compositions, apprivoisez la technique et faites quelques essais.

Le matériel nécessaire pour débuter le kanzashi

La réalisation de vos premiers kanzashi ne vous demandera pas un matériel trop important. Une fois que vous aurez apprivoisé la technique, vous pourrez vous lancer dans des montages plus ambitieux avec des accessoires pour bijouterie fantaisie ou associer vos fleurs avec des ouvrages cousus à la machine. Mais vous verrez qu’avec 3 bouts de tissus et des fournitures classiques, on fait déjà des merveilles !

L'ensemble du matériel pour débuter le Kanzashi
L’ensemble du matériel pour débuter le Kanzashi

Les gabarits

On obtient de très belles fleurs avec pour gabarits de simples carrés et ronds de tailles différentes tracés sur du carton fin, à l’aide d’une règle et d’une équerre, ou d’un compas, puis découpés. C’est le moyen le plus économique.

Confectionneur de fleurs Kanzashi (Clover)

  • 1 pièce par paquet.
  • Il suffit de régler, couper et coudre pour créer de belles fleurs de Kanzashi.
  • Taille finale d’environ 50mm. Pétale d’orchidée. Petite taille.

Certains modèles de fleurs toutefois, ne pourront être réalisés qu’avec l’aide de confectionneurs Clover® que l’on peut facilement se procurer en merceries et dans certains magasins de loisirs créatifs. Ils existent en différentes tailles et formes.

Les fils

Choisissez pour l’assemblage des fleurs un fil solide (type extra fort) de la couleur des tissus utilisés.

Aiguilles

Pour réaliser les fronces des pétales, choisissez une aiguille longue et fine. Si les tissus sont épais, n’hésitez pas à vous servir d’un dé à coudre pour pousser l’aiguille plus facilement.

Les ciseaux

Choisissez-les de petite taille pour la découpe des pièces de tissu et des fils, et réservez-les à cet usage. Utilisez une paire de bureau pour le carton.

La colle

Utilisez de la colle blanche spéciale textiles. Elle vous servira pour les finitions.

Feutrine

Chaque fleur est collé sur une base de feutrine. Assortissez de préférence sa couleur à celle des pétales. Quelques feuilles A4 vous suffiront.

Bourre synthétique

Elle vous servira à remplir les potirons et les perles de tissu. On la trouve en magasins de loisirs créatifs et en merceries. Vous pouvez également la prélever dans un coussin bon marché.

Les boutons

Ils figurent les coeurs des fleurs. Le bouton choisi doit être de diamètre supérieur au trou formé entre les pétales afin de le couvrir complètement. Vous pouvez aussi utiliser des boutons ordinaires à trous ou à tiges, ou bien recouvrir des boutons avec le tissu de votre choix. Vous trouverez dans le commerce des boutons à recouvrir, mais vous pouvez également vous servir de boutons de récupération, de préférence à tige.

D’autres éléments comme des perles ou des apprêts pour bijoux fantaisie peuvent remplacer les boutons.

Quelques photos

kanzashi
Une broche (Kanzashi)
Une broche (Kanzashi)

Laisser un commentaire