Les travaux rentables à effectuer avant de vendre son bien immobilier



Il est certain que d’effectuer des travaux avant de vendre un bien immobilier est un moyen sûr de le revaloriser. Pour autant, certains travaux sont bien plus rentables que d’autres ; ils augmentent les chances de cession du bien. Souhaitez-vous mettre en valeur votre bien avant la vente ? Voici la liste des travaux rentables à effectuer avant de vendre son bien immobilier. 

Les travaux de peinture

Le minimum, lorsque vous envisagez de vendre votre bien immobilier, c’est d’effectuer des travaux de peinture. Si la peinture fait partie des travaux rentables, c’est parce que sa mise en œuvre est simple et son coût très abordable. 

Mieux, la peinture murale redonne un nouveau souffle au logement et met donc le bien en valeur. En fonction de la couleur choisie, vous pouvez apporter de la luminosité à l’intérieur d’une pièce (peinture blanche) ou lui donner du peps (peinture de couleur). 

Tout de même, il est préférable d’opter pour des couleurs neutres, pour avoir l’assentiment de la majorité des acheteurs. Pour eux, il est d’autant plus facile de se projeter avec des couleurs claires.

En clair, les travaux de peinture murale constituent un point déterminant lors d’une vente, puisque l’esthétique impressionne le potentiel acheteur, ce qui peut être décisif pour le processus d’achat. 

Il faudra toutefois que les travaux soient réalisés suivant les règles en la matière. Cela implique donc que la peinture ne doit pas être un moyen de camoufler les défauts du bâtiment, de peur d’être accusé de dissimulation de vice caché. 

Les travaux de rafraichissement de la cuisine

Pour la plupart des acheteurs, la cuisine est l’une des pièces les plus importantes. Son état constitue un point déterminant dans la décision d’achat. Il est important que cette pièce soit rendue la plus attractive possible. 

  • En cela, la rénovation totale ne fait pas partie des travaux rentables. Vous devez plutôt miser sur une rénovation partielle, notamment un rafraîchissement. Au titre des travaux de rafraichissement d’une cuisine, il y a :
  • le changement du plan de travail ; 
  • le changement de la crédence ; 
  • le remplacement des poignées et des façades de meubles.

Les travaux de rafraichissement du revêtement de sol

S’il y a bien un point sur lequel les potentiels acheteurs sont très regardants, c’est le revêtement de sol. Qu’il soit abîmé, démodé ou inadapté à la décoration intérieure, le revêtement de sol doit être remplacé pour donner plus de valeur à votre bien. 

Sol en parquet

Pour un sol en parquet, plusieurs options de rafraîchissement existent. L’idéal, face à un parquet très abîmer, est de le ramener à blanc. Cela consiste à poncer l’ensemble du parquet pour faire disparaître les aspérités. Par la suite, vous aurez le choix de la finition, entre la pose de vernis, l’huilage et le cirage. 

Comme vous le voyez, il n’est pas nécessaire de remplacer le parquet. Les travaux de rénovation d’un sol en parquet font partie des plus chers et donc des moins rentables dans le cadre d’une vente immobilière. Il en est de même pour les travaux de rénovation d’un sol en carrelage.

Sol en carrelage

Pour un sol en carrelage, un remplacement est à proscrire. Pour être sûr de réaliser des travaux rentables, il est préférable de faire poser un revêtement de sol souple. Vous avez le choix : soit vous recouvrez le carrelage abîmé avec du jonc de mer, soit vous optez pour un revêtement de sols en lames ou en PVC. 

Pour réduire le coût des travaux, vous n’êtes pas obligé de refaire le sol de toutes les pièces de la maison. Mettez l’accent sur les pièces les plus stratégiques comme la chambre ou la salle de bain.

Les travaux de traitement de l’humidité

Un logement avec des traces d’humidité n’est pas très attractif. En plus de l’inconfort que cela provoque, les problèmes d’humidité affectent l’intégrité du logement. En effet, ils débouchent le plus souvent sur l’apparition de moisissures sur les murs et les plafonds. 

Si le logement est soumis à de tels problèmes, vous devez dans un premier temps traiter la fuite, c’est-à-dire améliorer l’étanchéité du bâtiment. Ensuite, si des moisissures sont apparues entre-temps, il faudra les éradiquer. Pour finir, les revêtements et finitions abîmés devront être refaits pour enlever toute trace d’humidité. 

Les travaux de mise aux normes du logement

S’il y a bien un point qu’il ne faut absolument pas négliger lors de vente d’un bien immobilier, c’est la mise aux normes du logement. Or, il n’est pas possible d’effectuer ce type de travaux sans savoir au préalable réaliser des diagnostics immobiliers. 

Les diagnostics immobiliers représentent des évaluations réalisées par des professionnels sur différents aspects du logement (performances énergétiques, gaz, risques naturels, plomb, amiante, termites, etc.). L’ensemble des résultats des examens est consigné dans un dossier de diagnostic technique, aussi appelé DDT, qu’il faut annexer d’abord au compromis de vente, puis à l’acte de vente. 

Si la réalisation de ces travaux est obligatoire, il convient de préciser qu’ils constituent seulement une obligation d’information. Autrement, ils servent à informer le potentiel acheteur de l’état du bien. Par exemple, il est obligatoire, depuis le 1er janvier 2011, d’indiquer dans l’annonce de vente immobilière la classe énergétique du bien. Or, il n’est pas possible de la connaître sans avoir préalablement effectué un diagnostic de performance énergétique. 

En aucun cas, le vendeur n’est dans l’obligation d’effectuer, à l’issue de la réalisation des diagnostics, des travaux de remise aux normes. Il peut en laisser la responsabilité à l’acquéreur. Toutefois, en plus de faire partie des travaux rentables lors d’une vente immobilière, les travaux de remise aux normes mettent le bien en valeur et vous donnent plus de marge à la revente. 

Au titre des travaux de remise aux normes importants, il y a :

  • la mise aux normes électriques ; 
  • la mise aux normes des installations au gaz. 

Les travaux d’amélioration de la performance énergétique 

Si les travaux d’amélioration de la performance énergétique sont très rentables, c’est d’une part parce qu’ils sont pour la plupart subventionnés par l’État et d’autre part, qu’ils vous permettent de vendre votre bien à un prix intéressant.  

En effet, la performance énergétique d’un logement fait partie des critères les plus importants des acquéreurs, parce qu’elle est synonyme d’économies d’énergie et d’argent. Elle permet de baisser de manière considérable les dépenses liées à l’énergie. 

Il existe plusieurs façons d’améliorer la performance énergétique d’un logement. On retrouve :

  • les travaux d’isolation (toit, combles, murs, fenêtres, planchers, ponts thermiques…) ; 
  • l’installation de ventilation mécanique contrôlée ou VMC (à simple flux ou à double flux), de ventilation mécanique ponctuelle ou VMP, de ventilation mécanique répartie ou VMR ; 
  • le remplacement du chauffage de système d’énergies fossiles (bois, gaz, fioul) vers les systèmes d’énergies renouvelables (solaire, hydrothermique, géothermique, aérothermique…).

En définitive, la liste des travaux à réaliser avant une vente immobilière est non exhaustive. Vous devez essentiellement vous laisser guider par la pertinence des travaux par rapport à l’objectif de vente visé. Le plus important, c’est de veiller à ce que les travaux soient les plus rentables possible pour vous permettre de tirer profit de la vente. Appliquer les principes du home staging vous sera d’une grande aide

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.