L’histoire des jardins à la française

Jardin à la française

Le jardin à la française marie le classicisme et l’élégance. Il montre les travaux de l’homme dans la précision et la rigueur. On retrouve souvent les jardins à la française dans les cours des châteaux pour mettre en avant une structure majestueuse et la perfection extérieure ainsi que la noblesse. Mais qu’en est-il exactement de ces jardins à la française ? C’est ce que cet article va essayer de vous montrer, sinon vous pouvez trouver plus d’informations sur ce site spécialisé dans la décoration d’extérieur.

Le jardin à la française et ses origines

Le jardinier inventif qui a créé le premier jardin à la française se nomme André Le Notre. C’est un dessinateur de jardin qui a été au service royal de plusieurs châteaux, à savoir le château de Versailles, de Chantilly et de Saint-Germain.

L’inspiration de Le Notre est venue à la vue des jardins italiens qui mutualisaient la rigueur et la précision dans la plantation.

Le jardin à la française est devenu la référence de la noblesse des cours de tous les châteaux français à partir du XVIIe siècle. Même si c’est Le Notre qui en a eu l’idée de départ, ce n’est pas uniquement à lui que l’on doit la merveille et la beauté des jardins à la française, mais à plusieurs autres personnages qui ont contribué à l’évolution, l’amélioration et l’embellissement de ce type de jardin.

L’évolution du jardin à la française

Issu d’une idée de symétrie, de formes régulières ainsi que de parcelles de terre identiques, le jardin à la française a connu plusieurs améliorations au cours du temps. Cela a d’abord commencé par l’aménagement d’un pavé à gravier blanc et des clôtures basses qui ornent les parcelles de fleurs. Par ailleurs, la verdure a été mise en avant pour donner un aspect plus naturel à la cour.

Ensuite, les jardiniers ont associé l’art à l’évolution du jardin à la française, d’où l’implantation de certaines sculptures à partir de buissons feuillus taillées.

Enfin, jusqu’à la modernisation actuelle, les vasques d’eau, les fontaines et les sculptures en pierre ont apporté leur touche, pour donner un jardin moderne et verdoyant.

La particularité du jardin à la française

Sa particularité réside en premier lieu dans son originalité. Outre la symétrie des parcelles, leurs formes géométriques semblables font ressortir une architecture précise et rigoureuse.

Par ailleurs, le jardin à la française mise plutôt sur la grandeur. La possibilité de faire une longue balade, dans un endroit pur et noble, fait de ce jardin un endroit de sérénité et de paix. On parle de grandeur, non seulement pour la cour, mais des composants du jardin : les arbres, les parcelles de fleurs, les sculptures et les vasques d’eau.

Les caractéristiques du jardin à la française

Nous constatons d’abord les grandes allées en blanc qui se distinguent dès la venue dans la cour. De chaque côté, on trouve des parcelles de fleurs de tailles et de formes identiques, mais disposant de plusieurs couleurs différentes.

Sur le gazon, différentes sortes de buissons verts ornent certaines places : les buis, les cyprès ou encore les charmés. Les fleurs qui donnent la vivacité de couleurs du jardin sont notamment : les œillets d’Inde, les cannas orange, ainsi que les bégonias.

Une grande fontaine à eau se trouve au milieu de tout cela, dominant la majeure partie de la vue. Les statues et les grands arbres décorent l’entrée.

Pour mettre en place tout cela, un ordre a déjà été choisi pour permettre aux différentes couleurs de donner une harmonie à la cour.

Le jardin à la française a longtemps participé à la noblesse d’un lieu, notamment de différents châteaux français, mais actuellement, ce genre de jardin occupe la cour des grandes villas se situant dans les quartiers résidentiels.

Laisser un commentaire