Pau : le musée des beaux-arts profite de la fermeture pour faire peau neuve

Le musée des beaux-arts de Pau se prépare pour les prochaines expositions en mettant la fermeture à profit pour procéder aux réaménagements.

Même si le musée est fermé au public, il n’en demeure pas moins que les activités se poursuivent toujours à l’intérieur. En effet, les équipes profitent de la fermeture provisoire pour effectuer des travaux au sein du musée : déplacement et recadrage des œuvres, tracés de nouveaux parcours, etc.

D’importants travaux de réaménagements dans le musée

Depuis le 30 septembre 2020 que le musée a été contraint de fermer, cette inactivité n’aura pas été vaine, car un grand travail est en cours afin d’offrir le meilleur au public au moment de la réouverture. 

Il s’agit de revaloriser les œuvres qui sont composées d’importantes collections de grands artistes comme Rubens, Corot, Rodin, Greco et d’autres grands compositeurs couvrant la période du XVe à nos jours. La pièce maîtresse de la collection demeure Un bureau de coton à La Nouvelle-Orléans d’Edgar Degas.

Selon le régisseur des œuvres, des réflexions ont été menées pour refaire un parcours chronologique des ouvrages. Pour cela, il a fallu manipuler les tableaux et faire des aménagements dans les réserves.

Si les réaménagements ont nécessité d’importantes réflexions, le véritable casse-tête se situe au niveau des expositions temporaires. L’exposition « ici commence le chemin des montagnes » par exemple a été lancée seulement à quelques jours du deuxième confinement. Cette exposition, qui est dédiée au regard des artistes sur le massif des Pyrénées, a été prolongée jusqu’au mois de mars.

Cependant, avant qu’elle ne soit effective, il a fallu mener de multiples négociations entre les prêteurs et les institutions qui doivent recevoir après les œuvres pour leurs expositions. Selon la directrice du centre, pour cette exposition, le musée dispose au total de 130 ouvrages empruntés à 25 prêteurs

Une autre exposition temporaire est programmée pour le mois de juin 2021. Cette dernière sera dédiée à la culture urbaine et aux vinyles d’exception. Pour le moment, le collectionneur, qui est le principal prêteur, préfère être confiant en l’avenir. Il espère vivement que l’exposition aura lieu, et que le public pourra découvrir les belles œuvres.

Deux expositions temporaires sont organisées chaque année. Les années précédentes, le public avait eu droit aux lithographies et céramiques de Pablo Picasso ou aux estampes des artistes impressionnistes. Les fabuleuses sculptures de Alberto Guzman ont également été dévoilées au cours de ces expositions.

La réhabilitation de l’ancienne bibliothèque Paul Lafond en 2019 a permis au musée de disposer de nouveaux espaces.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.