4 conseils pour un intérieur minimaliste

Depuis quelques années maintenant, le minimalisme séduit de plus en plus Français. Et ce, aussi bien dans le domaine de la mode que de la décoration intérieure. Vous aussi, vous souhaitez profiter des vacances d’été pour adopter ce style chez vous ? Découvrez nos conseils en ce sens dans cet article.

Le minimalisme : qu’est-ce que c’est ?

Pour réussir avec brio une décoration minimaliste, il convient au préalable de bien cerner le principe de ce style décoratif. Plus qu’une simple tendance mode et déco, le minimalisme est un véritable mode de vie qui s’appuie sur le concept du « less is more », autrement dit en français « moins c’est, mieux c’est ».

Apparu dans les années 60 en réaction à la société de consommation et au style pop, il met en avant la simplicité et vise un retour à l’essentiel. En matière de décoration, il prône le désencombrement des intérieurs et donne la part belle à l’espace et à la fonctionnalité. Pour adopter ce style chez vous, la première chose à faire est donc de faire le tri et de vous débarrasser tout ce qui est superflu.

décoration minimaliste
Envie d’une déco minimaliste ?

Une déco minimaliste se traduit généralement par une grande sobriété dans les courbes, des lignes épurées, des couleurs neutres et des meubles simples, mais très fonctionnels. Loin d’être austère, elle ouvre droit à un intérieur ordonné, harmonieux et lumineux et peut s’appliquer dans tous les intérieurs, qu’ils soient spacieux ou non.

Quel lampadaire pour une décoration minimaliste ?

La lumière joue un rôle important dans un intérieur minimaliste. Si la lumière naturelle doit idéalement dominer, le recours à un éclairage d’appoint est le plus souvent nécessaire, notamment une fois que le soleil se couche. Dans cette optique, le lampadaire s’impose comme une excellente alternative.

Il existe aujourd’hui de nombreux types de lampadaires sur le commerce. Tendance et très pratiques, ils ne nécessitent aucune installation spécifique. Ils sont également ajustables à souhait et peuvent ainsi s’adapter à vos besoins et en fonction de la pièce où ils sont posés : le salon, la salle à manger ou encore la chambre à coucher. Autant d’avantages qui en font un luminaire très prisé depuis quelques années maintenant.

Pour vous conformer au style minimaliste que vous souhaitez instaurer chez vous, vous pouvez opter par exemple pour un lampadaire console. Ce type de lampadaire se reconnaît à base ronde et plate et son pôle droit. Protégée par un globe, sa source de lumière est tournée vers le bas. Cependant, vous pouvez également choisir un lampadaire torchère. Comme le lampadaire console, la torchère possède une base plane et stable et un pôle droit. Il se différencie toutefois par sa lumière qui est tournée vers le plafond.

Mais, quel que soit votre choix, privilégiez les modèles aux lignes et formes épurées, aux couleurs sobres et faits à partir de matériaux nobles tels que le bois massif ou encore de type industriel comme l’aluminium.

Des couleurs neutres : oui, mais lesquelles ?

La sobriété et la neutralité sont les mots d’ordre en matière de couleur dans une décoration intérieure minimaliste. Si vous aimez les couleurs flashy, acidulées et vives donc, oubliez le minimalisme.

Pour faire de votre maison ou appartement un véritable temple du minimalisme, le blanc reste une valeur sûre. Et ce, que ce soit pour les murs, les meubles, le plafond ou le revêtement de sol. Il est idéal pour refléter la lumière naturelle et par conséquent pour rendre votre intérieur vraiment lumineux.

Cependant, vous pouvez également partir dans des tons de beige ou de gris clair et parfois même dans du bleu nuit. Cela ne signifie pas pour autant qu’aucune touche de couleur plus éclatante n’est permise. En effet, vous pouvez rehausser votre décoration avec des couleurs plus vives, mais en veillant à ce qu’elles soient modérées.

Par ailleurs, vous pouvez également jouer avec les contrastes de couleur pour donner du cachet à votre intérieur. Vous pouvez dans ce cas miser sur l’intemporel et élégant jeu du noir et blanc, mais vous pouvez vous aventurer dans des mélanges plus originaux et plus branchés comme le blanc et le rose poudré par exemple ou encore le gris et le jaune moutarde. Dans tous les cas, faites-en sorte de respecter une certaine continuité dans les coloris.

Qu’en est-il des rangements ?

La décoration minimaliste rime avec ordre et harmonie. Pas question par conséquent d’avoir des affaires qui traînent partout – du moins à la vue de tout le monde – chez vous. Pour ce faire, les rangements sont essentiels. Il s’agit d’ailleurs d’un des éléments-clés du style minimaliste.

Pensez donc à multiplier les rangements, mais sans que cela ne soit visible. L’astuce ? Les rangements fermés et intégrés. Si tout le monde connaît déjà les placards intégrés dans les murs, sachez qu’aujourd’hui les fabricants rivalisent d’imagination et proposent des rangements insolites qui peuvent intégrer dans le plancher, dans le plafond ou encore dans les marches des escaliers.

Les meubles deviennent aussi très malins et comportent désormais de nombreux rangements. En effet, de plus en plus de canapés et de tables basses possèdent aujourd’hui des coffres de rangement bien dissimulés. C’est le cas également de nombreux modèles de lits.

Peut-on se permettre quelques éléments décoratifs ?

Si le propre du minimalisme est de se garder que l’essentiel, quelques éléments décoratifs sont toutefois admis, mais avec la plus grande parcimonie. Les décorations choisies doivent faire l’objet d’un choix minutieux pour qu’elles ne tranchent pas avec l’ambiance générale de votre intérieur.

Il est recommandé de sélectionner des pièces uniques de designers célèbres ou d’étoiles montantes que vous placerez à des endroits stratégiques. Vous pouvez également conserver des accessoires qui ont une valeur sentimentale telle qu’un tableau de famille par exemple ou une boîte à bijoux. Dans tous les cas, veillez à ce que la surface des meubles ne soit pas encombrée par vos décorations.

Pour une touche d’écologie dans votre intérieur, vous pouvez aussi très bien opter pour une plante d’intérieur. Vous pouvez vous permettre un grand pot de plante verte dans votre salon par exemple ou une série de 2 ou de 3 petits pots de succulents.

Vous avez aimé ce contenu ? Aidez-nous à promouvoir notre blog en partageant cet article, merci

Laisser un commentaire