Comment choisir son papier pour aquarelle ?

choisir papier aquarelle

La variété de papiers fabriqués est plutôt impressionnante. Fin, épais, blanc, de couleur, lisse ou pas… autant de caractéristiques qui influencent le rendu de vos créations. Si vous vous destinez à la peinture aquarelle, voici un guide pour vous aider à choisir votre support papier.

L’importance de la composition du papier

L’invention du papier est attribuée aux Chinois vers l’an 100 avant Jésus Christ. Ils utilisaient une sorte de pâte de bambous. Avant cette date, on utilisait des matières naturelles comme les écorces, le papyrus qui est à base de roseau, etc. Depuis, les matériaux de base ont bien changé !

Depuis le milieu du XIVe siècle, on ajoute le coton à la composition sous forme de chiffe. Aujourd’hui, les papiers destinés aux beaux-arts sont composés des fibres végétales et d’adjuvants comme la colle, les colorants, les blanchisseurs, etc. et l’eau pour en faire de la pâte.

Ce mélange est déposé sur un tamis pour sécher et se transformer naturellement en papier.

Ce papier, selon sa composition et son processus de fabrication se distingue par son grammage, son grain, sa couleur, sa résistance dans le temps, sa surface et sa capacité à retenir ou non l’eau.

Quel papier choisir pour l’aquarelle ?

Le grammage

L’aquarelle implique que vous allez utiliser une technique humide, donc votre papier doit avoir la capacité de supporter l’eau contenue dans la peinture.

Le papier doit également être suffisamment épais pour que l’eau ne le fasse pas gondoler. Si vous voulez tester un papier, humidifiez-le généreusement pour voir la forme qu’il prend quand il gonfle. Puis, observez-le lorsqu’il a séché, il doit retrouver sa forme initiale.

Le grammage minimum est de 185 g/m², mais il est cependant conseillé de choisir un papier dont le grammage minimum est de 200 g/m². La moyenne est de 300 g/m², et vous pouvez monter jusqu’à 850 g/m².

Le grain

Le papier aquarelle se décline dans trois qualités de grain :

  1. Le grain fin est un compromis entre le papier rugueux et le papier lisse. Il laisse apparaître une fine texture. C’est un papier qui peut être utilisé, quel que soit votre niveau, son rendu est excellent et ses faibles reliefs apportent ce qu’il faut de caractère à vos compositions.
  • Le grain satiné est au contraire un papier lisse, généralement pressé à chaud pour obtenir cet effet. Débutants, abstenez-vous ! Ce papier ne vous fait aucun cadeau, chaque hésitation, chaque tremblement, chaque imperfection ressort brutalement.

Pour les plus expérimentés, c’est un bonheur que de pouvoir reproduire des intentions avec autant de précision et de délicatesse.

  • Le grain torchon est un grain épais et rugueux que les débutants aiment beaucoup, car cette texture a plutôt tendance à masquer les imperfections.

Ce grain est particulièrement prisé par les amateurs de peintures de paysages.

La couleur

Le papier destiné à l’aquarelle est considéré comme blanc, mais, derrière ce mot générique, se cachent de nombreuses nuances de couleurs.

Le blanc vraiment blanc a forcément été traité et n’est pas si courant. On utilise plus souvent un blanc cassé qui est naturel et évite le recours aux traitements chimiques.

Les papiers aquarelle sont souvent déclinés dans différentes nuances d’ivoire, beige et blanc cassé.

La conservation de vos œuvres

Dans l’espoir de conserver vos créations en bon état, vous devez bien choisir votre papier. Pour une meilleure durabilité, trois critères importent :

  1. Choisissez un papier « pur coton », le seul qui ne risque pas de jaunir avec le temps.
  2. Le blanc cassé naturel est préférable. Le blanc obtenu par traitement chimique risque d’interférer avec les couleurs que vous utilisez.
  3. Vérifiez qu’il n’y ait aucun acide dans sa composition, car ce type de papier se dégrade plus vite dans le temps.

Il ne vous reste plus qu’à choisir votre support, feuilles, rouleaux, blocs ou carnets selon si vous peignez chez vous, à l’extérieur, dans la nature, en petit ou grand format…N’oubliez pas également de bons pinceaux (voir mon guide à ce sujet).

Laisser un commentaire