La technique de la dorure à la feuille d’or

dorure feuille d'or

La dorure à la feuille d’or consiste à appliquer une très fine couche d’or pur sur un support quelconque. Quel que soit votre but, la technique est toujours la même. Suivez le guide.

Le choix du support et sa préparation

Le choix du support reste à votre libre appréciation : bois, papier, tissu, pierre, argile… Ce qui compte est de le rendre imperméable pour une meilleure application.

À cette fin, vous devez apposer de l’assiette à dorer pour favoriser l’adhésion de la feuille sur le support. Cette substance, généralement du bol d’Arménie, est composée d’ocre rouge et de colle. Le rouge rehausse l’éclat de l’or.

Certains utilisent de l’acrylique rouge, mais l’effet est toujours un peu inférieur.

La colle de la feuille d’or : la mixtion

La mixtion est tout simplement la colle adaptée à la feuille d’or. Le critère de choix est son temps de pose. Il faut tenir compte d’un délai minimum de 1h30 et, une mixtion 3h par exemple représente le délai maximum avant de poser la feuille.

Il existe une solution de facilité qui consiste à utiliser une mixtion à l’eau qui ne réclame qu’un quart d’heure d’attente, mais l’effet est de moins bonne qualité.

Il vous faut un pinceau de qualité pour appliquer la colle. Il doit être doux pour ne pas laisser de trace et surtout ne pas perdre ses poils.

La préparation et la pose de la feuille

Le support doit être parfaitement lisse, car chaque détail ressort à cause de la très fine épaisseur de la feuille d’or.

Attention à la pureté de l’air de votre atelier et des courants d’air qui transportent des impuretés, poussières et pollens en tout genre. Si elles se déposent sur votre support, votre œuvre sera un peu gâchée. Pensez aussi à vous attacher les cheveux si besoin.

Les feuilles d’or se trouvent dans le commerce sous différents types de conditionnement. Les prix peuvent changer du tout au tout en fonction du cours de l’or.

Les feuilles d’or libres

Débutants, passez votre chemin ! Ces feuilles sont extrêmement fragiles et il vous est impossible de les manipuler à mains nues. Vous devez en plus vous équiper de matériel tel qu’une palette à dorer – une sorte de pinceau plat – d’un couteau et d’un coussin à dorer.

Commencez par des feuilles plus pratiques.

Les feuilles d’or adhérentes

On les appelle aussi feuilles de transfert. Elles sont plus faciles à utiliser car il suffit de les décoller de leur support en papier de soie enduit de gélatine. Vous n’avez pas besoin d’outils particuliers.

Les finitions

Maintenant que toutes vos feuilles d’or sont en place, il faut procéder aux finitions car il existe des jointures entre les feuilles et des angles à corriger.

Vous pouvez utiliser directement vos doigts – propres bien sûr – ou un pinceau qui vous permet de débarrasser les minuscules miettes qui se sont formées à la pose.

Peindre la feuille d’or

On ne vous conseille bien évidemment pas de recouvrir la majeure partie de votre feuille d’or de peinture, mais vous pouvez avoir besoin d’en peindre quelques petites parties et c’est tout à fait possible.

La peinture à l’huile tient parfaitement sur la feuille d’or. En revanche, si vous voulez utiliser de la peinture à l’eau, elle ne tiendra pas directement sur la feuille, vous devez utiliser du fiel de bœuf, une substance tirée de la bile de bœuf. Vous en trouvez facilement dans les magasins de beaux-arts.

La technique de la dorure à la feuille d’or vous permet de faire de merveilleuses compositions qui ont en plus l’avantage d’être éternelles, si vous avez choisi un support qui l’est lui-même.

Laisser un commentaire