Le Corbusier et la naissance de l’urbanisme moderne

le-corbusier

Bien que généralement qualifié d’architecte, Le Corbusier est bien plus que cela. En effet, il s’intéresse à beaucoup de disciplines qui ont un rapport plus ou moins grand avec le domaine de l’architecture. Le Corbusier est également peintre, décorateur et sculpteur mais ce qui a fait sa renommée c’est surtout ses qualités d’urbaniste car il ne s’est pas contenté de dessiner de simples bâtiments mais il les a pensé de manière à transformer l’habitat afin de répondre aux besoins de logements très important avec l’accélération de l’exode rural dans l’après-guerre. Le Corbusier est un artiste accompli qui

L’inventeur du logement collectif

Le Corbusier s’intéresse à la société de son époque et cherche à participer à son évolution. Dans les années 20, le développement industriel reprend de plus bel en France suite à la première guerre mondiale et c’est dans les villes que sont créés de nombreux emplois ouvriers. De nombreuses personnes arrivent dans les grandes villes françaises en provenance des zones rurales mais aussi d’Italie ou de Pologne. Face à l’afflux massif de ces populations, les villes ont un besoin urgent de construire de nouveaux logements en un lapse de temps réduit. Face à cette situation, Le Corbusier va imaginer un nouveau type de logement capable de solutionner la situation dans laquelle se trouvent les villes françaises. C’est l’invention de l’habitat collectif aussi appelé “unité d’habitation de grandeur conforme” par Le Corbusier. Il s’agit de construire des barres d’immeubles qui contiennent de très nombreux appartements identiques et surtout modernes car ils disposent tous de l’électricité et de l’eau courante. 

Les réalisations architecturales de Le Corbusier

Des empreintes partout dans le monde

Dès le début du XXème siècle, Le Corbusier réalise différents types de bâtiments, notamment des bâtiments officiels dans de nombreux pays. C’est le cas du musée national d’art occidental de Tokyo ou encore de la Haute-cour de Chandigarh en Inde. Le Corbusier réalise aussi de nombreuses villas en France et en Suisse.

La première cité Le Corbusier : la cité Frugès à Pessac

Avant la seconde guerre mondiale , Le Corbusier ne convainc qu’une seule ville de l’intérêt de son modèle d’habitat. Cette ville c’est Pessac près de Bordeaux où est construite en 1923 la cité Frugès. C’est à la demande de l’industriel Henry Frugès que Le Corbusier construit cet ensemble de logements destinés aux ouvriers. Dans cet ensemble, l’architecte construit différents types d’habitat notamment en gratte-ciel ou en zig-zag et il y intègre l’une des caractéristiques de ses réalisations, le toit-terrasse. Dans cet ensemble, Le Corbusier a testé un nombre important de ses idées novatrices qui serviront de modèle à ses futures réalisations et depuis 1998 les bâtiments sont inscrits en zone protégée architecturale par la municipalité de Pessac.

Le développement de l’après-guerre

Bien que théorisé dans les années 20, le concept d’habitat collectif n’est réalisé massivement par les villes françaises que dans les années 50. En effet, suite aux nombreuses destructions de la seconde guerre mondiale le besoin de logement était devenu extrêmement important et il était primordial pour les villes de pouvoir reloger leurs populations qui pour beaucoup 5 ans après la guerre vivaient encore dans des logements plus que précaires voir dans des bidonvilles. Ainsi des villes reprennent le modèle de la cité Frugès de Pessac à une échelle plus importante. C’est le cas de Marseille qui fait construire l’une des cités les plus importantes encore existante, la Cité radieuse.

Certaines villes sont particulièrement marquées par le travail de Le Corbusier comme c’est le cas de Saint-Etienne où de nombreux bâtiments sont l’œuvre de Le Corbusier notamment le stade, l’église Saint-Pierre ou encore la piscine Wogenscky. Il existe notamment un parcours mis en place par la ville pour découvrir ces ouvrages également disponible en visite virtuelle : https://sitelecorbusier.com/visite-virtuelle/

Le Corbusier, encore un modèle aujourd’hui

Les théories novatrices de Le Corbusier sont une source d’inspiration pour de nombreux urbanistes et architectes qui tentent de répondre au mieux aux besoins des populations tout en anticipant l’évolution de notre société. Les réalisations de Le Corbusier sont reconnues comme l’œuvre d’une vie dont une grande partie est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.