Les qualités indispensables d’un photographe immobilier

qualités photographe pro immobilier

Tous les professionnels de l’immobilier vous le diront : la mise en valeur du bien compte pour beaucoup dans sa vente ou sa location. Voilà pourquoi le secteur de l’immobilier s’est désormais doté d’un atout de taille, le photographe immobilier. Ce professionnel a pour mission de mettre en valeur le bien autant que faire se peut et de favoriser sa mise en vente ou sa location. Pour vous, il doit avoir certaines qualités indiscutables. Quelles sont-elles concrètement ? 

La technicité

Avant d’être un spécialiste de l’immobilier, le photographe immobilier est avant tout un professionnel de la photo. À ce titre, il doit avoir la maîtrise d’un large panel de techniques de photographie. Il doit donc être capable de jouer avec les éclairages et les contrastes d’une pièce ou de prendre en compte la mise en valeur des couleurs. En clair, les notions d’éclairage (ombres et hautes lumières) et de cadrage doivent être parfaitement maîtrisées. 

Si on en vient aux contraintes spécifiques qu’impose le métier de photographe immobilier, la technicité est encore plus importante. C’est en effet elle qui permet de prendre des photos de qualité. Ce professionnel se doit de connaître les techniques de prise de vue permettant de mettre en valeur aussi bien les espaces intérieurs que les espaces extérieurs. 

Ensuite, sur le travail de finition, un photographe immobilier est celui pour qui les techniques d’homogénéité, de traitement et de composition des images n’ont pas de secret. Il doit avoir une connaissance assez étendue des différents logiciels de traitements de l’image. Ils sont essentiels pour retoucher les images. 

photographe immobilier

Pour finir, le photographe immobilier doit être également être au point en ce qui concerne la production multimédia, puisqu’il sera appelé à réaliser des vidéos aériennes, très populaires dans ce milieu. Par conséquent, il doit être en mesure de savoir utiliser des drones ; c’est un atout majeur. 

Cette polyvalence lui permet d’offrir un service polyvalent et c’est ce qui le rend plus compétitif. 

La polyvalence 

Considérant que le but des photos est de séduire et de convaincre l’acquéreur ou le locataire, le photographe immobilier doit pouvoir faire ressortir les spécificités de chaque type de bien. Voilà pourquoi il est aussi important qu’il soit polyvalent.

La polyvalence d’un photographe immobilier s’entend de sa capacité à intervenir sur plusieurs types de biens immobiliers. Il doit pouvoir intervenir pour la prise de vue d’une villa (duplex ou triplex par exemple) comme celle d’un appartement ou d’une maison. Il ne faut pas oublier que le secteur de l’immobilier se diversifie de plus en plus, avec l’apparition de nouveaux types de logements comme le tiny house, la maison-conteneur ou encore l’habitat troglodytique. Chacun de ces biens détient des singularités propres auxquelles le photographe doit s’adapter. En l’espèce, sa fibre artistique entrera en compte.

La fibre artistique

Au-delà de la catégorisation générique des biens, il ne faut pas occulter le fait que chaque bien présente des singularités. De ce fait, le photographe ne peut pas traiter toutes les villas ou tous les appartements de la même manière juste parce que ce sont des biens de la même catégorie. 

Chaque bien raconte une histoire. La fibre artistique du photographe est là pour l’aider à appréhender cette histoire et à pouvoir la raconter la plus subtilement possible pour convaincre l’acheteur.

Vous avez aimé ce contenu ? Aidez-nous à promouvoir notre blog en partageant cet article, merci

Laisser un commentaire