Hommage à Charlie Chaplin et Harold Lloyd avec 2 gigantesques collages du Street Artiste JR

chaplin


Avec les mots « En attendant que les cinémas rouvrent », postés sur son compte Instagram, l’artiste et Street artiste français JR rend hommage au cinéma. Ce commentaire accompagne deux photos de ces œuvres de portrait de Charlie Chaplin et Harold Lloyd, pour permettre à JR de nous surprendre encore en ce mois de mars 2021.

Deux œuvres monumentales en hommage aux cinémas

Né en 1983, JR, de son vrai nom Jean René, est désormais réputé pour ses portraits à couper le souffle. Nous sommes généralement habitués à découvrir seulement une de ces merveilleuses œuvres. Mais, c’en est deux que le célèbre artiste contemporain nous a offert le 5 mars dernier, pendant que dans le monde du cinéma, le temps demeure suspendu dans la ville de Paris. Ces deux gigantesques portraits sont accessibles dans le 12e, derrière le cinéma-hôtel mk2 Hôtel Paradiso.

L’une de ses fresques est l’affiche d’une scène légendaire de The Kid (1921) ; ce film qui fête ses 100 ans cette année. Dans cette première œuvre de 15 mètres de haut sur 3 mètres de large, JR affiche une scène des deux acteurs principaux du film The Kid ; Charlie Chaplin et Jackie Coogan qui se cachent derrière un mur. Souvenez-vous que dans ce film, le légendaire Charlie Chaplin joue un personnage vagabond plein d’astuces fuyant la police avec son fils adoptif Jackie Coogan.

Chaplin dans "The kid" - Street art Paris - JR
Chaplin dans “The kid” – Street art Paris – JR

L’autre portait, d’Harold Lloyd, est de même dimension que la première ; donc tout aussi monumental. Cet acteur américain du film muet états-unien « Monte là-dessus ! », de Fred C. Newmeyer et Sam Taylord, s’y montre dans une scène de cascadeur burlesque où il est suspendu à l’aiguille d’une grande horloge au-dessus de la ville. Cette scène est vieille de près d’un siècle, car elle provient de la version originale du film paru en 1923. 

Qui dit désormais collages monumentaux, parle de la marque de fabrique de JR. Le street artiste s’intéresse, depuis longtemps maintenant, aux expressions murales urbaines. Il réalise ses collages emblématiques, en noir et blanc, mais avec d’autres couleurs aussi. 

Bien qu’il soit d’origine française, beaucoup de grandes villes dans le monde entier, en dehors de Paris, accueillent ses réalisations. Ça a été le cas de Louvre en 2016, où il a réalisé une fresque époustouflante sur la pyramide. Jean René expose également dans les galeries comme la galleria Continua sis à Paris.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.