Notre guide pour installer une crédence de cuisine

installer-credence-cuisine

La crédence ou dosseret est un accessoire de revêtement mural pour la cuisine. Elle sert à protéger le mur contre les éclaboussures, les salissures et facilite le nettoyage. La crédence est un atout de décoration qui donne de l’allure à la cuisine. En pierre, en céramique, en verre ou en métal, le dosseret est réalisé avec diverses couleurs et matériaux. Ce sont ces derniers qui déterminent son mode d’installation. Voici étape par étape comment il faut installer une crédence de cuisine.

Comment choisir sa crédence de cuisine ?

Il existe une multiplicité de crédences aux diverses teintes et matériaux appropriés pour le revêtement de la cuisine. Pour chacune d’elles, l’utilisateur a le choix entre les crédences standardisées et celles réalisées sur mesure. Pour cette dernière option, l’installation du dosseret ne nécessite aucun outil particulier et est simple à réaliser. 

Pour les crédences standardisées, l’utilisateur devra prendre des mesures et ajuster l’accessoire à l’emplacement. Par ailleurs, la pose de la crédence peut se faire sur tout le mur ou entre le plan de travail et les meubles. 

Quel que soit le type de crédence choisi et son emplacement dans la cuisine, il est collé sur le revers. En fonction de la fragilité de son matériau de fabrication, la crédence doit être manipulée avec soin.

Comment bien installer une crédence de cuisine ?

Avant de poser une crédence de cuisine, il faut dégager l’espace mural, le nettoyer et même le poncer si nécessaire. Le dosseret doit être installé sur une surface plane et minutieusement dépoussiérée.

1ère étape : le tracé du plan de la crédence

Cette étape consiste à déterminer avec exactitude l’emplacement de la crédence sur le mur de la cuisine. Elle se fait à l’aide d’instruments basiques pour délimiter les contours, prendre les dimensions et les noter.

2ème étape : le découpage de la crédence 

En se basant sur les dimensions prises, il suffit de tracer la surface exacte sur la crédence. Il faut ensuite procéder au découpage conformément à l’espace du mur à revêtir. Les crédences en plastique peuvent être découpées à l’aide d’un cutter. 

Celles en verre, en métal, en pierre ou en céramique exigent un découpage professionnel. L’idéal serait de le faire en magasin.

3ème étape : la pose de la crédence sans colle

Pour être sûr d’ajuster convenablement la crédence sur le mur à revêtir, il est préconisé de procéder à une pose à blanc. C’est une étape qui permet à l’utilisateur de corriger les erreurs de découpage pour réaliser une pose impeccable.

4ème étape : le collage de la crédence

À cette étape, il suffit de badigeonner la crédence de colle et de la poser fermement contre le mur. Pour un revêtement en mosaïque, il faut mettre de la colle sur chaque carreau et les poser en les ajustant automatiquement. Vous devez ensuite laisser reposer l’installation jusqu’au séchage complet. 

On peut alors vérifier la pose de la crédence à l’aide d’un niveau à bulle. Pour une crédence en mosaïque, il faut nettoyer tous les résidus de colle sur le carreau après le séchage. Ensuite, il faut appliquer du coulis pour fermer les joints.

Comment poser une crédence en inox ?

Compte tenu des plaques tranchantes de la crédence en inox, il convient de faire preuve de prudence pendant leur manipulation. Il faut donc commander des plaques sur mesure et se munir de gants avant de les déballer.

1ère étape : le collage

À cette étape, il faut appliquer la colle sur la surface non protégée par le film plastique de la plaque. On peut aussi utiliser de l’adhésif double face pour coller la plaque. Quel que soit le type de glu utilisé, il doit être appliqué en forme de S pour une meilleure résistance. 

Il faut ensuite procéder au collage sur le mur et le maintenir fermement le temps qu’il se fixe convenablement avant de laisser reposer. Ce processus peut durer une journée entière pour sécher complètement.

2ème étape : le retrait du film PVC

À cette étape, il faut retirer délicatement le film de protection à la surface de la plaque. Il doit être réalisé après le séchage pour éviter les risques de rayures dues aux manipulations de la plaque pendant l’installation.

3ème étape : le nettoyage

Le nettoyage permet d’enlever toutes traces de doigt ou de salissures dues aux manipulations. Il est réalisé grâce à un nettoyant spécial inox qu’on étale sur toute la surface de la plaque. Le produit est ensuite nettoyé à l’aide d’un chiffon doux et sec.

Pour aller plus loin, lire notre article sur l’aménagement d’une petite cuisine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.