La balatome (ou balatum), avantages et inconvénients

balatum lino souple

Pour votre future rénovation, avez-vous une idée du revêtement de sol qu’il vous faudrait ? Au nombre des nombreux choix qui s’offrent à vous, figure le balatome. Ce revêtement de sol, dont les origines remontent à de nombreuses décennies, reste encore très tendance aujourd’hui. Ses nombreux atouts y sont pour beaucoup, surtout qu’il s’agit d’un revêtement très accessible.  L’option vous intéresse, mais vous n’en savez pas plus que ça sur le sujet. Il est temps de faire le plein d’informations utiles. 

Balatome, quelles sont ses origines ? 

L’histoire du balatome commence au cours des années 1920. Il s’agit alors d’une marque déposée par les papeteries de Genval qui venaient de découvrir la recette d’un revêtement de sol low cost, aux atouts très vantés. Du nom de marque, le balatome se généralise pour finalement devenir l’appellation d’un revêtement de sol. 

C’est ainsi que le balatome se fit connaître et son succès fut davantage phénoménal après la 2de Guerre mondiale, pendant l’effort de reconstruction. Il était surtout très utilisé pour tapisser le sol des magasins et, un peu plus tard, pour le sol des maisons. Il séduisait surtout par son accessibilité, car il était très bon marché. 

Depuis le temps, le balatome a bien évolué. Désormais, il est proposé avec des motifs et des imitations qui s’adaptent à tous les goûts et toutes les inspirations. Ses atouts, il la doit surtout à sa composition. Il n’en demeure pas moins que son utilisation est quelque peu conditionnée en raison de ses failles. 

Balatome, composition et atouts

Le balatome, comme vous l’aurez compris, est un revêtement de sol souple. Il est obtenu grâce à un mélange de pâte de carton, enduit de bitume ou d’asphalte. Le produit fini à une certaine épaisseur et arbore une surface satinée sur laquelle se trouve généralement une impression décorative. 

En raison de cette composition, le revêtement est très souvent confondu au lino. On le considère davantage comme une version low cost du lino. En effet, si vous souhaitez acquérir un revêtement de sol pour vos travaux de construction sans vous ruiner, optez pour le balatome. Vendu en rouleau, il est accessible à 5 € le m² en moyenne. En plus d’être moins cher, il est facile à poser. Vous pouvez d’ailleurs le poser vous-même. 

Si vous avez fait le choix du balatome pour votre futur revêtement de sol, vous devez savoir qu’il s’entretient très bien. Vous pouvez, sans aucun problème, le laver à grande eau si c’est nécessaire. Ce revêtement tolère également l’utilisation de produit cirant ou d’eau de javel. Vous n’aurez aucun problème à en prendre soin. 

Balatome, quelques inconvénients

Avant de vous laisser séduire par les nombreux atouts de balatome, vous devez savoir qu’il n’a pas que du bon. D’abord, la palette de coloris proposée pour le balatome reste quelque peu limitée. Ensuite, le revêtement se pose principalement sur le sol des pièces avec peu de passage. Évitez absolument de le poser à l’entrée ou dans le couloir. Il est par exemple parfait pour masquer un plancher abîmé dans votre grenier. 

S’il en est ainsi, c’est parce que la résistance de la couche centrale de ce revêtement de sol est moyenne. Il garde facilement les traces de pas, les tâches de feutre et autre en raison de sa fragilité.

1 commentaire sur “La balatome (ou balatum), avantages et inconvénients”

  1. Ping : Comment choisir son abri de jardin ? | Fondarch

Laisser un commentaire