Tout savoir sur les pigments d’artistes

pigment de peinture

Le pigment représente un élément chimique qui va être utilisé pour créer une couleur. Tous les artistes peintres les utilisent abondamment pour leurs créations. Voici ce qu’il faut retenir de la composition des pigments et de leur application dans les beaux-arts.

Qu’est-ce qu’un pigment dans le domaine des beaux-arts ?

Les profanes ont tendance à tout appeler « couleur » et à ne pas faire, contrairement aux artistes, la distinction entre les pigments et les colorants.

La différence entre pigment et colorant

Le pigment est un colorant, il est composé d’une substance colorante qui demeure insoluble dans le milieu qu’elle colore. Pour être appliqué, il faut lui adjoindre un liant, par exemple de l’huile.

L’origine des pigments est souvent minérale, parfois organique, animale ou synthétique.

Les colorants englobent toutes les substances colorées : les pigments donc, mais aussi les teintures ou encres qui, elles, sont solubles dans le milieu qu’elles colorent. Les colorants sont issus du milieu naturel avec des origines minérale, végétale, mais aussi animale. Il est également possible de les reproduire par un procédé de synthèse chimique.

Le colorant transmet la lumière, alors que le pigment la diffuse.

La particularité des pigments dans les beaux-arts

Les pigments stables chimiquement sont plus indiqués. On constate aujourd’hui avec le recul, que certaines œuvres d’art se dégradent avec le temps. Cela est dû à la fugacité de certains pigments, mais aussi à la proximité d’autres pigments. Les transformations demeurent cependant lentes, grâce à l’isolation et la protection induite par l’ajout des liants.

Fabriquer sa peinture avec des pigments
Fabriquer sa peinture avec des pigments

Avec les progrès technologiques, certains pigments faiblement résistants à la lumière ont pu être consolidés. Les toiles exposées à la lumière du jour ne perdent plus de leur intensité avec le temps.

Les beaux-arts prennent en compte la miscibilité des pigments entre eux pour apporter des nuances. Le pouvoir couvrant a également été amélioré grâce à des pigments opacifiés.

Les différents types de pigments

Les pigments organiques

Issus de plantes ou d’animaux, les pigments organiques donnent des couleurs pures, utilisées depuis bien longtemps. Ils sont résistants dans le temps et peu sensibles à la lumière.

On peut citer le bleu indigo qui provient des feuilles de l’arbre indigotier

Les pigments minéraux

Les plus anciens que l’on retrouve dans les grottes préhistoriques où les artistes de l’époque reproduisaient les scènes de la vie quotidienne au travers de leurs peintures rupestres.

Les coloris les plus courants déclinent les tons de jaune, orange, rouge, ocre et brun.

Les pigments synthétiques

Avec les progrès chimiques, de nombreux pigments sont désormais synthétisés et reproduisent des couleurs conformes à leur modèle.

Comment utiliser un pigment naturel ?

Pour utiliser un pigment en peinture, il faut :

  • le pigment qui donne la couleur et l’intensité. Il se présente sous forme de poudre et, plus il est finement moulu, meilleure est sa qualité ;
  • le liant qui permet d’agréger de façon homogène l’ensemble des composants et lui donner sa consistance ;
  •  le diluant ou solvant qui permet d’ajuster la viscosité du mélange et de fixer la couleur ;
  • les additifs pour donner des effets : peinture plus ou moins fluide, séchage plus ou moins rapide, brillance, effet mat…

Comment fabriquer sa peinture ?

Fabriquer sa peinture à l’huile

L’idéal est d’utiliser une huile dite « siccative », ce qui signifie qu’elle réagit chimiquement avec l’oxygène ambiant et passe progressivement de l’était liquide à l’état solide, en passant par l’état intermédiaire de gel. L’huile de lin est la plus courante.

Pour fabriquer votre peinture à l’huile, déposer votre pigment en poudre sur un support lisse (une vitre par exemple) et ajoutez progressivement l’huile en mélangeant à l’aide d’une fine spatule.

Mixez encore en écrasant les grains avec la spatule, jusqu’à obtenir un mélange lisse et non plus granuleux.

Fabriquer sa peinture acrylique

Le liant est ici une émulsion polymère acrylique qui s’évapore avant de sécher. Vous trouvez ce type de liant dans le commerce prêt à l’emploi, sous forme de gel.

Il est conseillé d’utiliser les dispersions aqueuses de pigments qui compensent le temps de séchage limité du liant.

Fabriquer sa peinture aquarelle et gouache

Le liant est cette fois-ci de la gomme arabique disponible dans le commerce sous forme sèche ou en solution dans l’eau.

Pour l’aquarelle, l’ajout d’une dispersion aqueuse est la bienvenue pour obtenir une peinture transparente.

Laisser un commentaire